Poupée sexuelle masculine sur un lit

Les Love Dolls: ces poupées sexuelles qui nous ressemblent

La poupée gonflable est morte, vive les love dolls ! Exit la poupée sexuelle plutôt laide dont le seul intérêt était son trou, aujourd’hui les poupées prennent forme humaine et sont travaillées précisément pour ressembler le plus possible à un vrai humain.

Des versions masculines existent même également depuis quelques années, les “male dolls”. Femmes hétéros et amis gays, la porte est donc désormais ouverte pour nous dans l’empire du plaisir siliconé ! Ces poupées qui fascinent, étonnent, dérangent, excitent… que reflètent-elles de notre rapport sensuel à l’autre ?

UN PARTENAIRE PERSONNALISÉ SELON SES DÉSIRS 

Toutes en silicone et faites main, les poupées de la marque américaine Sinthetic font parler d’elles en ce moment grâce à leurs poupées masculines. Elles s’appellent Gabriel ou encore William et peuvent être personnalisées tout comme les poupées féminines. Vous pouvez par exemple décider de sa coupe de cheveux, de la couleur de ses yeux ou acheter plusieurs pénis différents à mettre à votre mannequin selon votre envie : en train de bander ou au repos, circoncis ou non, petit ou très grand pénis. En ce qui concerne les poupées féminines, la taille des seins, la pose de vernis, les dimensions du vagin sont également personnalisables. L’entreprise précise d’ailleurs sur son site qu’il est nécessaire pour les hommes d’indiquer leurs dimensions de pénis, afin que le vagin du mannequin soit adapté au mieux à leur sexe et leur procure le plus de plaisir possible. Chaque poupée est faite à la demande et une fois qu’on en a une, il est possible de commander plusieurs visages qui pourront être utilisés sur le même corps si on ne souhaite pas acheter plusieurs poupées entières. Ces poupées ont également la particularité d’être articulées et donc de pouvoir “prendre la pose” selon l’envie de leur propriétaire.  Il ne leur manque plus que de pouvoir se déplacer et parler et ce sera la révolution des “sexbots” ou robots sexuels. En attendant, pour avoir sa petite poupée d’amour chez Sinthetics, il faut être prêt à mettre le prix, car pas moins de 4700€ seront nécessaires, sans compter les différents coûts de personnalisation et les frais de port.

Deux poupées sexuelles Sinthetics prêtes à jouer

LES POUPÉES, IMAGES DE L’HUMAIN PARFAIT ? 

Nous avons tous en nous cette envie de rencontrer la personne idéale. Cette moitié qui  nous comprendrait instantanément d’un regard, qui désirerait exactement les mêmes choses que nous et saurait parfaitement répondre à nos envies. Ceci pour tous les domaines de la vie et notamment le sexe.  Avoir une sexualité épanouie est un défi quotidien, plus ou moins ardu à réaliser pour chacun de nous. Savoir exprimer à l’autre ses envies, écouter les siennes, avoir dans fantasmes communs et des corps qui communiquent bien l’un avec l’autre… un ensemble d’éléments entrent en compte face auxquels parfois nous pouvons nous sentir démunis? Exigeants humains que nous sommes, en quête constante de perfection, nous trouvons toujours des solutions pour réduire nos craintes de l’imperfection.

La poupée Sinthetic masculine, personnalisable selon ses envies

Les “love dolls” représentent finalement cet objet parfait sur lequel il est possible de projeter tous ses fantasmes (sexuels ou non) sans limites, sans risque a priori de déception. En poussant la ressemblance et les capacités de personnalisation à l’extrême, nous voici avancés un cran plus loin dans l’objétisation du sexe, mais aussi du rapport humain en général.  En effet, ces poupées de silicone n’ont pas uniquement un rôle d’objet masturbatoire, mais peuvent également être vues comme des compagnons auprès de certaines personnes en manque d’affection. Peut-on craindre que des personnes finissent par créer une forme d’addiction auprès de ces objets ? Tels des Pygmalion, serions-nous enclins à rêver de voir cette créature façonnée selon nos fantasmes devenir réelle ? Le danger étant que contrairement au mythe, aucune déesse ne pourra donner vie à cet objet inanimé.

La série “Real Humans” d’Arte nous proposait déjà d’imaginer un futur dans lequel les humains vivraient avec des robots humanoïdes, capables de ressentir des émotions propres et d’avoir des relations amoureuses avec les humains. La réalité rejoindra peut-être bientôt la fiction ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *