Santé sexo

Etre sexomniaque ou faire l’amour en dormant

Sexomnie ou faire l'amour en dormant

Dormir avec une personne atteinte de sexomnie peut se révéler être une expérience très troublante. En effet, le sexomniaque peut vous faire l’amour soudainement en pleine nuit et ne pas du tout s’en souvenir au réveil !

Le sexe au bois dormant

Il y a plusieurs années de cela, il s’avère que je me suis retrouvée dans cette étonnante situation. Un soir que je dormais profondément, me voici réveillée soudainement en pleine nuit par mon partenaire. Il avait une subite envie de moi qui paraissait très forte, incontrôlable. Je l’ai laissé entreprendre, trouvant cela excitant de me dire, qu’en plein milieu de la nuit, il puisse se réveiller tout bandant et avoir hyper envie de moi. Jusque là tout va bien. Je note toutefois des éléments un peu déroutants, comme sa détermination et forte énergie soudaine en pleine nuit et sa façon de faire étonnante : pas un mot prononcé, pas un regard échangé, pas un geste tendre. Une attitude quasi mécanique. Et puis généralement, il ne s’endort pas comme une masse juste après aussi instantanément… là en une seconde chrono, il était dans le pays de Morphée. Bon je suis fatiguée aussi, je me dis qu’il est 3h du mat, c’est peut-être normal après tout. Mais c’est au réveil que je comprends que quelque chose ne tournait vraiment pas rond dans cette histoire. Je lui parle de cette nuit sexuelle un peu folle et le voilà qui me regarde l’air hagard et me demande de quoi je parle. Il ne s’en souvenait pas. Vexation ultime. Ego par terre. Comment ça, il s’en souvient pas ? Il me réveille la nuit, me saute et ne s’en souvient pas ? Et bien, non, il ne s’en souvenait absolument pas. Après plusieurs questionnements, je réalise qu’il ne ment pas et qu’il est lui-même tout à fait perturbé de ce que je lui raconte. Il était parfaitement inconscient de son action. Après avoir vécu 2 ou 3 fois la situation dans un intervalle assez court, j’ai commencé à chercher des expériences similaires sur Internet, car j’ai commencé à avoir un peu peur au final de cette activité nocturne inconsciente. C’est ainsi que j’ai découvert l’existence de la sexomnie. Ouf, si un terme existait pour cela, alors il n’était pas tout seul à avoir ce comportement ! C’est con, mais ça rassure souvent.

Sexomniaque ou le somnambule sexuel 

Je ne sais pas en fait pourquoi on appelle cela la sexomnie. En effet, je pense que le terme sexambulisme serait bien plus adapté, car il s’agit d’un somnambulisme sexuel plutôt que d’une insomnie sexuelle. Comme un somnambule peut se lever la nuit et se faire cuire un oeuf sans même s’en rendre compte, une personne dite sexomniaque peut faire l’amour à quelqu’un tout en étant endormie. D’ailleurs, les sexomniaques seraient souvent somnambules à la base. Une personne peut avoir ces troubles sexomniaques plusieurs nuits de suite, puis ne plus en avoir pendant des mois (ou des années dans mon cas).  Selon certaines études, la sexomnie peut être liée à un stress important, un récent traumatisme émotionnel, une trop forte consommation d’alcool ou de drogues, ou à l’apnée du sommeil.
Dans mon cas, il s’agissait de mon compagnon et au final j’ai parfaitement consenti à l’acte. Cependant, cela peut être problématique si un sexomniaque se manifeste à l’encontre d’une personne non consentante. Dans ce cas-là, elle peut se retrouver jugée et des expertises médicales devront être effectuées pour reconnaître que la personne est non-responsable de ses actes et peut être relaxée. Selon une étude, les hommes seraient plus susceptibles de souffrir de sexomnie à hauteur de 11% VS 4% pour les femmes.
En tout cas, si votre partenaire est sexomniaque, surtout parlez-en avec lui, faites-le lui savoir, car, il ne faut pas compter sur lui pour s’en rendre compte. Et si besoin, amenez-le à consulter.

Et vous, avez-vous déjà vécu des expériences de sexomnie ?

Sources : 
http://sommeil.comprendrechoisir.com/astuce/voir/283045/qu-est-ce-que-la-sexomnie
http://www.plaisirssante.ca/sante/nouvelles/la-sexomnie-une-maladie-meconnue
http://rue89.nouvelobs.com/2010/08/03/la-sexomnie-inquietante-sexualite-somnambule-160846

Répondre