J'ai testé...

J’ai testé… le vibromasseur Bi Stronic Fusion !

Le Bi Stronic Fusion de Fun factory

Dès le moment où j’ai ouvert la boîte pour découvrir le Bi Stronic Fusion, j’ai eu un frisson d’excitation. Il présageait de joyeux moments pour mon petit corps et franchement… je n’ai pas été déçue ! Tenez-vous prêtes à décoller de la chatte avec ce vibromasseur !

Il va, il va et il vient entre mes draps 

Le Bi Stronic Fusion est le tout nouveau joujou de la marque Fun Factory, que j’ai eu l’occasion de tester grâce à Passage Du Désir (merci, merci, merci !). Rien qu’en sortant le Bi Stronic Fusion de la boîte, prendre la bête entre ses mains est déjà une expérience. La partie “pulsateur” mesure 21,7 cm et a un diamètre de 3,9 cm, tandis que la partie “vibro” mesure 4,8 cm. En le prenant en main, j’ai eu un mélange d’excitation et de petite crainte. Bon, j’ai déjà eu des vibromasseurs de cette taille, mais je ne sais pas, je l’ai trouvé assez imposant. Est-ce sa douce matière silicone ou son joli design qui m’ont fait de l’effet ? Je ne saurais dire. En tout cas, il ne m’a pas laissé indifférente et m’a tout de suite donné envie de tenter de l’apprivoiser. J’ai eu la version rose, mais il existe aussi une version rouge ou violet. Pour ceux qui me suivent sur les réseaux sociaux, je réponds à votre question de suite : oui c’est à cause de ce vibromasseur qu’on a fouillé ma valise à la douane de l’aéroport ! 🙂

Une fois qu’on a ouvert la boîte, pour pouvoir l’utiliser, il faut charger le sextoy. J’ai particulièrement apprécié la simplicité et la modernité du mode de chargement. Le jouet est fourni avec un câble usb magnétique, utilisant la technologie “Click’n’charge”. Il suffit donc d’aimanter le sextoy au câble et de brancher la partie usb à son ordinateur. Le temps moyen de charge recommandé est de 16h, ce qui permet une durée de veille de la batterie d’environ trois mois avant de devoir recharger.

Le Bi Stronic Fusion en cours de chargement
Le Bi Stronic Fusion en train de charger tranquillement sur mon lit

Le Bi Stronic Fusion a deux moteurs qui fonctionnent indépendamment l’un de l’autre. Il y a trois boutons sur le sextoy : un pour l’allumer et l’éteindre, un pour la partie vibro et un pour la partie pulsateur. C’est vraiment un sextoy simple à prendre en main, qui ne donne pas l’impression d’avoir besoin d’un bac +10 pour manier ses boutons (sur certains sextoys Rabbit on se demande vraiment pourquoi un tel niveau de complexité…). Quand je l’ai allumé pour la première fois pour voir, en le tenant juste en main, j’ai poussé un petit “OH” de surprise et de délice en sentant son mouvement de va-et-vient entre mes mains. Je me suis dit “oh la la, je sens que ce truc va être fou !” Le Bi Stronic Fusion a pour objectif d’être le premier toy double action : capable d’imiter les mouvements d’à-coups de l’homme tout en offrant des vibrations. Et je dois dire que mama mia, c’est un objectif qui est plutôt bien rempli ! Vous avez du mal à visualiser l’effet va-et-vient ? Regardez plutôt la vidéo ci-dessous et retenez-vous de mouiller :

Le Bi Stronic Fusion propose 6 modes de vibrations et 8 modes de pulsations, qu’on peut faire combiner à sa guise en maniant les 2 boutons prévus à cet effet. Il est possible bien sûr d’éteindre la partie vibro et de n’utiliser que le pulsateur et vive-versa en fonction de ses envies. Une option qui est très chouette : il est possible de faire garder en mémoire la combinaison qui nous convient le mieux pour la prochaine fois ! Je dois dire qu’en ce qui me concerne, la combinaison la plus efficace fut  la première qu’on a en allumant pour la première fois le sextoy.

La première fois qu’on active le pulsateur, on a ce mouvement de va-et-vient complètement dingue appelé “Dirty Dancing” et la partie vibro est en mode “Slow”. Cependant, j’ai testé tous les modes de pulsations et de vibrations en mixant plusieurs combinaisons, car je suis de celles qui ont besoin de mouvements fréquemment variés pour faire grimper l’excitation au maximum et trouver le bon rythme qui mènera à la jouissance. Je ne pense pas pour autant avoir exploité toutes les options possibles, car il y a jusqu’à 64 réglages différents possibles ! J’ai donc encore quelques surprises qui me sont réservées pour de futures utilisations… Sur ce sextoy, j’ai vraiment apprécié ces à-coups qui imitent le sexe de l’homme et qui sont plus ou moins profonds, plus ou moins rapides en fonction du réglage qu’on choisit. C’est vraiment bien foutu et c’est là que réside toute l’innovation de ce jouet. C’est super bon de ne pas juste avoir un vibro en soi, mais d’avoir réellement une sensation de se faire prendre. Et ceci, sans avoir besoin de fatiguer son poignet à force de tenter d’imiter le va-et-vient de la pénétration.  On peut juste le placer en soi et le laisser agir délicieusement sans même y toucher. Dès qu’il est en nous et activé, c’est très difficile de résister à l’envie d’émettre un petit gémissement de plaisir !

Un vibromasseur pour des plaisirs multiples 

Les vibrations et pulsations du Bi Stronic Fusion sont puissantes et je dois dire qu’on les sent bien passer ! Je conseille de ne pas hésiter également à varier les positions du vibromasseur en soi : l’enfoncer plus ou moins profondément, dans tel ou tel angle, à se caresser avec le stimulateur clitoridien… bref, à tester et écouter son corps pour trouver les meilleures variations de plaisir. Je ne l’ai utilisé qu’en position allongée sur le dos, mais je suis sûre qu’en position sur le ventre, levrette ou assise par exemple, ça doit encore offrir de nouvelles sensations fortes. Sans même parler d’orgasme, j’ai vraiment trouvé que c’était un compagnon de plaisir incroyable. Tous les réglages ne m’ont pas convenu bien sûr, certains faisaient même redescendre mon excitation par moments, mais une fois trouvées les bonnes combinaisons, l’orgasme interstellaire n’a vraiment pas tardé à s’emparer de moi.

Autre point plus qu’appréciable, ce vibromasseur n’est pas bien bruyant ! Comparé à d’autres sextoys très excitants mais manquant cruellement de discrétion comme l’Ina Wave de Lelo que j’avais testé précédemment, celui-là a une bonne gestion du bruit. Le Bi Stronic Fusion n’est pas entièrement silencieux, mais on peut parfaitement l’utiliser en toute discrétion sans avoir peur que toute la maisonnée nous entende. Et quand on vit en coloc comme moi, ça vaut mieux ! Autre point sympa sur la discrétion, il est possible de verrouiller les touches pour ne pas avoir de mauvaise surprise si on le transporte dans son sac à main !

Bi Stronic Fusion de Fun factory dans mes mains
Le Bi Stronic Fusion entre mes mains

Je n’ai pas (encore) fait le test, mais le Bi Stronic Fusion est indiqué comme étant 100 % étanche et sans danger en cas d’utilisation anale. Au vu des performances que j’ai pu tester en utilisation vaginale, j’ose à peine imaginer le plaisir qu’il peut procurer en utilisation anale… Ca me donnerait presque envie de recommencer là, mais non je vais finir l’article avant quand même ! :p

Si je devais donner un bémol (mais franchement j’ai du chercher), je dirais peut-être que les mouvements du pulsateur peuvent encore être améliorés, être encore plus subtils. Se rapprocher encore un peu plus du mouvement d’un sexe masculin avec toute la délicatesse brutale que peut avoir le sexe d’un homme. De même, j’ai parfois eu un peu de mal à bien le positionner pour bien ressentir les vibrations clitoridiennes. Après, c’est un classique en ce qui me concerne avec les Rabbit, je suis toujours un peu déçue par la stimulation clitoridienne, même si au final elle provoque plus facilement ma jouissance. Je pense que j’aime tellement la sensation de la langue lors d’un cunnilingus, que je suis toujours un peu frustrée par la machine. Mais pour l’heure, parmi les quelques sextoys que j’ai pu utiliser dans ma vie, le Bi Stronic Fusion a clairement pris la place numéro 1. J’ai réellement pris un immense plaisir à l’utiliser et je suis persuadée que ce vibromasseur ne restera pas prendre la poussière dans mon placard. Je sens qu’il va occuper encore plusieurs de mes nuits, que ce soit en masturbation solitaire ou pour m’amuser en couple.

Si ça vous intéresse de vous procurer à votre tour le Bi Stronic Fusion, il est disponible sur le site de Passage du Désir et dans toutes les boutiques Passage du Désir de France.
Coût du Bi Stronic Fusion : 169 €.

Vous l’avez déjà essayé ? N’hésitez pas à faire part de votre expérience en commentaires !

3 commentaires

    1. Hello Cunégonde,

      Il faut dire que ce sextoy a vraiment été “wow wow wow” pour moi :p haha. Comment ne pas être enthousiaste après un orgasme en même temps… 😀

Répondre