Lectures culottées

L’Infidélité Promise : témoignage d’une libertine amoureuse

infidelite promise eve de candaulie

Si la plupart des personnes se jurent fidélité pour toujours, Eve de Candaulie et son mari se promettent infidélité. Libertine, naturiste et candauliste, Eve croque la tentation avec plaisir et l’assume pleinement. Dans son nouveau livre “L’infidélité promise”, elle se livre à nous sincèrement et sans recul sur un moment bouleversant de sa vie libertine : ce moment où elle est tombée amoureuse d’un autre homme. 

“À peine après quelques minutes de suçotage, je me retrouve très vite en levrette, une bite dans ma bouche et l’autre dans ma chatte. Et tout se passe dans la joie et la bonne humeur.”*

Je dois admettre que c’est avec un réel plaisir que je me suis de nouveau plongée dans un livre écrit par Eve de Candaulie. J’apprécie particulièrement son écriture franche et crue. Avec Eve, il ne faut pas s’attendre à des envolées métaphoriques. Une bite est une bite, une chatte est une chatte. Cependant, le style est travaillé et une forte sensualité émane de l’ouvrage tout au long de la lecture. Lecteurs ou lectrices, préparez-vous à ressentir quelques effets dans le pantalon, car l’écriture d’Eve vous excite doucement mais sûrement, et ce sans prévenir !  L’Infidélité promise offre au lecteur une immersion dans le quotidien brûlant et aux multiples amant(e)s d’Eve, qui devrait autant séduire les libertins aguerris, les “libertins-curieux” que les amateurs de littérature érotique.  On pénètre dans un univers où la fidélité est infidèle, où l’amour des chairs se vit sans barrières morales (mais toujours avec protection indispensable !) et où la monogamie exclusive est un concept insensé. Parce qu’Eve de Candaulie est une habituée des amants multiples et parfaitement épanouie dans son couple, on se l’imagine imperméable aux aléas irrationnels du coeur. Et pourtant même elle se fera prendre dans les filets de l’amour.

“Et je me surprends à rêver d’une sorte de garde alternée entre lui et toi. J’aime aimer deux hommes.”*

Eve bascule. Eve tombe. L’amour la surprend et c’est son coeur et son corps qui sont touchés de plein fouet par la flèche de Cupidon. Un des ses amants, David, va éveiller en elle un désir puissant et addictif. Elle a beau avoir connu des instants charnels avec de nombreux hommes, cette fois quelque chose de différent se passe. Entre les nuits bestiales et les échanges de sextos enflammés, cette relation finit par agir comme une drogue dure sur le coeur tendre d’Eve.

J’ai particulièrement apprécié la manière dont Eve décrit la force de cette pulsion du désir qui peut faire tant de bien et tant de mal à la fois. Cette montée dans le étoiles que provoque la passion, puis ce tourment intérieur que subit un corps/coeur qui se divise entre deux personnes. Pour la citer,  “au début, ça fait du bien l’amour passionnel, ça allume, ça fait monter haut et pourtant six mois plus tard, je me sens encore en pleine descente.”*

L’Infidélité Promise met le doigt sur plusieurs sujets dont on parle trop peu à mon sens : les épreuves amoureuses que peuvent vivre un couple libertin, le fait d’aimer deux personnes en même temps et la rupture amoureuse avec un amant. Ces trois thèmes amoureux ont d’ailleurs un point commun : le regard méprisant de la société envers eux. Dans une société où la monogamie exclusive reste l’idéal brandi du couple,  toute relation qui sort de ce cadre est une sorte de dérive. Par conséquent, bien que ces trois situations puissent provoquer une douleur innommable chez les personnes qui les vivent, peu de gens en parlent ou s’y intéressent. “En société, en principe, on peut parler d’une rupture avec son mari, son petit ami, ses parents… mais pas d’une rupture avec son amant. Alors que cela fait aussi mal que n’importe quelle rupture.”* Avec L’Infidélité Promise, voici enfin un tableau touchant et vrai de la difficulté émotionnelle que comportent ces trois épreuves amoureuses. Les limites du libertinage, la fidélité et le polyamour se trouvent ici questionnés.

“En tout cas, au cours de cette liaison, je me suis sentie vivante et brûlante. Je ne dis pas que c’est de tout repos ou recommandable, mais c’était bon et intense à souhait.”*

Pour moi, cette citation reflète parfaitement les raisons pour lesquelles j’aime beaucoup Eve de Candaulie et vous recommande absolument de lire L‘Infidélité Promise. Ce récit est avant tout une ode au plaisir, à la joie, à la liberté, au sexe, à l’amour, à la vie ! Le lire, c’est se laisser emporter dans le vice mais aussi le délice d’une sexualité qui se vit pleinement. C’est aussi être spectateur d’un amour profond entre une femme et son mari. Eve est hédoniste, curieuse (découverte de l’univers BDSM, relations saphiques, tests de sextoys de luxe…) et démontre qu’une femme qui décide de disposer de son corps comme bon lui semble et d’aller au bout de ses fantasmes peut être parfaitement heureuse et aimée.

Contrairement à son précédent livre Mon mari est un homme formidable qui mettait plutôt l’accent sur une description assez crue de ses aventures libertines  – quitte à choquer un peu -, L’Infidélité Promise nous dévoile un portrait plus sensible d’Eve… mais toujours aussi excitant ! A lire sans modération.

A noter dans vos agendas : La sortie du livre L’Infidélité Promise est prévue pour le 7 octobre, aux éditions Tabou, dans la collection “Les Jardins de Priape”.

Je tiens à remercier chaleureusement Eve de Candaulie de m’avoir permis de lire son livre en avant-première.

Les liens d’Eve de Candaulie:
Blog : http://evedecandaulie.fr
Facebook :  Eve DeCandaulie
Twitter :   @Eve2Candaulie

*Citations extraites de L’Infidélité Promise.

4 commentaires

  1. “À peine après quelques minutes de suçotage, je me retrouve très vite en levrette, une bite dans ma bouche et l’autre dans ma chatte. Et tout se passe dans la joie et la bonne humeur.”
    J’adore, vos extraits sont limite excitant à lire. Ou peut-on trouver ce livre ? Merci

  2. Les passages que tu as choisis me font de l’effet, et ton article aussi. C’est très touchant de parler au coeur des femmes… et à leur corps… 🙂
    Plein de bisous, j’espère que les lectrices et lecteurs me feront des retours aussi sensibles justement.

Répondre