soutien gorge brasure

Brasure, le soutif spécial branlette espagnole

Brasure est une marque de soutien-gorge créée par deux montpelliérains qui souhaitent faciliter la pratique de la branlette espagnole. Un concept bien masculin, pensé par deux hommes pour des hommes, ceci ne fait aucun doute.

Brasure propose un soutien-gorge dont la fabrication a été pensée pour une pratique plus aisée de cette position qui fait fantasmer tant d’hommes. Pour ceux qui auraient un doute sur ce qu’est la branlette espagnole – appelée aussi mazophallation – , elle consiste à mettre sa bite entre les seins de sa partenaire. Les deux créateurs expliquent sur le site de marque qu’ils ont constaté que c’est une position qui génère beaucoup de fantasmes mais qui est en fait difficile à réaliser. Le mec doit réussir à bien se caler entre les seins de madame, madame doit tenir sa poitrine sans que le pénis du mec ne glisse. Bref, des problématiques de vie quoi… Du coup, nos deux genius  se sont dits que ce serait cool de créer un soutif avec un emplacement dédié pour insérer le pénis de l’homme et que cela tienne facilement. Une sorte de soutien-gorge qui fasse aussi soutien-bite en somme.

Brasure promet que la femme peut aussi prendre beaucoup de plaisir car “ce n’est pas seulement l’homme qui se masturbe entre les seins de sa partenaire, mais un sexe très doux qui vient caresser une zone érogène féminine très réceptive !” Mouais. Je dois avouer que j’ai du mal à imaginer le plaisir particulier que peut procurer ce soutif, surout pour les femmes. Eventuellement, s’il y avait une option vibration autour de la zone du téton, je pourrais déjà un peu plus me projeter dans les sensations procurées et cela donnerait plus l’impression d’être face à un soutif-sextoy. Mais là, si c’est juste pour avoir un sexe qui s’insère dans mon soutif entre mes seins, je ne vois absolument pas l’intérêt. Par ailleurs, nos deux créateurs ont pensé à tout visiblement pour ne frustrer aucune taille de seins en élaborant un soutien-gorge effet push-up “pour magnifier le décolleté de Madame pour le plus grand plaisir de Monsieur.” Bon, c’est vrai que c’est une position qui est totalement mise de côté par les nanas qui ont des petites poitrines comme moi, parce que non seulement c’est galère à faire, mais en plus ç’a l’air parfaitement ridicule d’essayer de caler un pénis entre des seins que t’as déjà du mal à rapprocher l’un de l’autre. Donc ouai, pourquoi pas le push-up, mais bon, je n’aime pas le fait d’écrire que la poitrine est “magnifiée” sous prétexte qu’elle est dans un push-up. Une poitrine n’a pas besoin d’être push-upée pour être belle de fait et je trouve que ce genre de discours – même si c’est dans un but commercial – est assez sexiste.

Un produit vendu aux femmes pensé pour les hommes

Au global, je suis très sceptique face à ce projet, qui pour moi n’a aucun intérêt réel. Quitte à ce que ton mec veuille se taper une branlette sur toi, je ne vois pas pourquoi dépenser 135 $ (le prix prévu à la commercialisation) pour le faire. De plus, quand je regarde les photos du Brasure, j’ai l’impression que le pénis passerait plus de temps à frotter les coussinets que la poitrine de la nana (à moins qu’elle ait vraiment le genre de grosse poitrine qui déborde du soutien-gorge). Après, je ne suis pas dans le cerveau des hommes et je peux imaginer que ce concept paraisse excitant pour beaucoup. Personnellement, je ne suis pas une adepte de la mazophallation – on pourra blâmer la taille de mes seins -, parce que mes seins ont besoin de plus que d’une bite qui s’y frotte pour que je me sente excitée. Mais quitte à faire plaisir à son homme et se faire plaisir par la même occasion, je pense qu’une bonne pipe reste bien plus intéressante et chaleureuse. Après, la branlette espagnole est une position érotique qui à mon sens est plus excitante psychologiquement que physiquement, mais n’étant pas experte en la matière, peut-être me trompé-je. Cependant, je suis intimement persuadée que c’est un fantasme bien plus masculin que féminin, et je trouve cela peu malin de vendre un produit purement féminin (le soutien-gorge) en pensant d’abord aux hommes. La cible d’acheteurs étant les femmes, si elles n’y voient que peu d’intérêt pour elles, cela ne peut pas fonctionner.

Pour commercialiser le soutien-gorge Brasure, les deux fondateurs ont lancée une campagne de financement participatif sur Indiegogo, mais qui n’a pas atteint son objectif de donations. Visiblement, ils n’ont pas réussi à convaincre beaucoup de monde avec ce projet…

Et vous, que pensez-vous du concept Brasure ? Seriez-vous prêts à acheter un soutien-gorge spécial branlette espagnole ?

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *