CULtureLectures culottées

Ma visite au Salon de la Littérature Erotique

salon de la litterature erotique

La deuxième édition du Salon de la Littérature Erotique avait lieu le 26 novembre dernier, au 153, dans le 3è arrondissement de Paris. Entre conférences, dédicaces d’auteurs, jeux-concours et papotages entre amis, la journée fut dense et passionnante aussi bien pour les amateurs de littérature érotique que pour les curieux. 

Organisé par Polissonneries qui crée régulièrement différents événements, dont le plus connu est Les Ecrits Polissons, le Salon de la Littérature Erotique 2017 fut une belle occasion pour moi de découvrir des ouvrages que je ne connaissais pas, de rencontrer en vrai des écrivains, artistes et blogueuses sexo, mais également de recroiser des personnes que j’apprécie. Dans une ambiance survoltée et chaleureuse, il était très agréable de voir tout ce beau monde réuni pour célébrer la littérature érotique et d’une manière générale, la libre expression des sexualités.

salon de la litterature erotique

En termes d’organisation, le Salon était divisé en trois espaces. Au rez-de-chaussée se situait l’accueil, au sous-sol l’espace Conférence et au premier étage l’espace Auteur. Très rapidement dans l’après-midi, ce fut une déferlante de visiteurs et les espaces Auteur et Conférence se sont faits envahir. Bémol du succès, il fallait donc être réactif et anticiper pour arriver à assister aux différentes conférences de la journée, car l’espace du sous-sol n’était pas assez grand pour accueillir tout le monde. Dommage, car je n’ai réussi à voir aucune des conférences qui m’intéressaient plus spécialement, comme celles de Françoise Simpère  et de Franck Spengler par exemple.

b-sensory au salon de la litterature erotique paris

Néanmoins, c’est avec un réel plaisir que j’ai passé la majorité de mon temps à déambuler au sein de l’espace Auteur. Parmi les invités présents, cela va sans dire qu’il n’y avait que des intervenants de grande qualité. J’eus l’occasion d’échanger avec différents auteurs comme Julie-Anne De Sée, Etienne Liebig et Emma Cavalier dont j’avais adoré la trilogie érotique La rééducation sentimentale. J’ai également apprécié échanger longuement avec Christel Le Coq, fondatrice de l’application de littérature érotique connectée B-Sensory. Sans parler de mes coups de coeur pour Guenièvre Suryous, l’illustratrice et auteure du blog Secrets de Coquines et la ravissante romancière Candice Solère, que je rencontrais chacune pour la première fois. D’autres auteurs de prestige avaient également répondu à l’appel : Brigitte Lahaie, Eva Delambre, Françoise Simpère, Octavie Delvaux ou encore Camille Emmanuelle.

J’ai également eu de bons moments de rigolade avec les blogueuses sexo Aristochatte et Charlie Liveshow que j’avais interrogé sur son métier de camgirl ici. J’ai pu également faire coucou à Adam du blog Nouveaux Plaisirs, à la sexothérapeute Nathalie Giraud et à Olivier Parent avec qui j’ai effectué mon premier shooting photo sexy récemment.

lady shagass du blog desculottees et aristochatte
Avec la blogueuse sexo Aristochatte

Fidèle à l’esprit des Polissonneries, le Salon de la Littérature Erotique incitait les convives à s’impliquer dans l’événement en participant à des défis d’écritures érotiques et des conférences-débats, avec des cadeaux à gagner et une animation érotique par les comédiens de la pièce Une femme extraordinaire qui se joue actuellement à Paris. C’était également l’occasion pour chaque visiteur de découvrir des marques comme Lelo par exemple.

lelo au salon de la litterature erotique à paris

Sympa, ludique et détendue, voici les mots qui qualifient pour moi l’atmosphère qu’il y avait à cette édition du Salon de la Littérature Erotique 2017. C’est un événement que j’ai trouvé super pour se rendre compte qu’il se passe des choses dans l’univers de l’érotisme et que cela peut être accessible à tous. Le prix de l’événement était très abordable (10€ sur place et 8€ en prévente), permettant également à tous les budgets de s’y rendre, qu’on soit jeune ou moins jeune. Je me rendais pour la première fois à ce Salon et c’est déjà avec impatience que j’attends de découvrir la prochaine édition ! Grand merci et bravo à Flore Cherry qui a su organiser cela d’une main de maîtresse, comme toujours !

Répondre