Lectures culottées

Avez-vous votre Guide de Survie Sexuelle ?

guide de survie sexuelle

Cela vous est-il déjà arrivé de vous dire qu’avoir un coach sexuel pourrait être pratique ? Bien évidemment, il faudrait que ce dernier soit assez discret pour que cela ne vous embarrasse pas trop. C’est le rôle que peut jouer pour vous le « Guide de survie sexuelle », une collection de petits livres décalés pour libérer la parole sur la sexualité et briser les tabous.

La survie sexuelle dans la poche !

Co-écrits par l’animatrice et journaliste sexo Flore Cherry et l’illustratrice Guenièvre Suryous, les livres de la collection “Guide de Survie Sexuelle » offrent une lecture simple et ludique autour des questions de sexualité, mais pas que.

Le premier tome sorti le 25 août 2017, Guide de survie sexuelle de l’étudiant et le deuxième tome Guide de survie sexuelle de la business girl sorti le 13 février 2018, suivent la même ligne éditoriale. On y trouve des infos pratiques, des conseils et idées pour s’épanouir dans sa sexualité, des illustrations rigolotes et des « témoignages de survivants » qui partagent avec nous leurs anecdotes liées à la sexualité. Le format du livre est pratique car fin, avec juste une centaine de pages et assez petit pour tenir dans quasi n’importe quel sac à main.

guide de survie sexuelle de l'etudiant

Ne vous attendez pas à avoir entre les mains un manuel d’instruction sexo super sérieux entre les mains. Que nenni ! L ‘idée ici est d’offrir une lecture pédagogique, mais aussi de nous faire marrer grâce à une tonalité souvent au second degré. Dans Le guide de survie sexuelle de l’étudiant, les concernés vont tout aussi bien avoir un mini cours d’anatomie du sexe masculin et du sexe féminin avec illustrations à l’appui, que des idées recettes pour une soirée séduction, ou encore des conseils LOL pour masturber son partenaire avec un pamplemousse. Si si !

Le guide de survie sexuelle de la business girl quant à lui, est un guide qui revendique “l’empowerment” féminin en abordant notamment des sujets comme le sexisme sur le lieu de travail ou les droits de la femme enceinte. Il vous donne aussi bien des conseils sur « comment gérer une aventure sexuelle ou sentimentale au bureau ? », que des informations sur la gestion de votre e-réputation, les tenues qu’on peut porter ou non au travail ou encore des top réparties face à des « questions relou ».

guide de survie sexuelle de la business girl

Personnellement, c’est peut-être le point qui m’a le moins le moins séduit en termes de choix éditorial. Avec un titre comme Guide de survie sexuelle, j’avais une certaine attente et j’ai parfois trouvé cela déroutant de me retrouver face à des chapitres ne concernant pas directement la sexualité. Cependant, je pense que c’est une approche intéressante, car elle permet sûrement de rendre le sujet d’autant plus accessible à tous, même aux personnes les moins à l’aise à l’idée de lire sur la sexualité.

Une lecture facile et agréable

Un de mes éléments favoris dans ces bouquins est incontestablement le coup de crayon de l’illustratrice Guenièvre Suryous. Ses illustrations sexy, décalées et pleines d’humour ajoutent une belle touche de fraîcheur. Finalement, on retrouve un peu la sensation de lecture que nous avions lorsque nous étions enfants : lire des choses expliquées simplement avec des belles images rigolotes pour accompagner la lecture. Ces dessins associés à l’écriture taquine et légère de Flore Cherry, sont un très bon combo pour se décomplexer !

Chaque Guide de survie sexuelle se lit d’une traite. Ca détend, ça informe, c’est marrant et ça ne se prend surtout pas la tête. C’est un cadeau chouette à s’offrir ou offrir aux autres et en plus ce n’est pas cher du tout : chaque livre coûte 9,90 €.

Vous pouvez vous les procurer sur le site des Editions Tabou, mais également à la FNAC ou sur Amazon :

Se procurer le Guide de Survie Sexuelle de l’étudiant

Se procurer le Guide de Survie Sexuelle de la business girl

LadyShagass
Nietzsche et Mme Bovary sont mes parents, Don Juan est mon premier amour. C’était mal barré. Les chiennes ne font pas les chattes.

Répondre