Où sortir ?

Table ronde sur l’audio érotique au Salon du Livre 2018

audible amazon au salon du livre 2018

Quand on pense érotisme, on pense d’abord ouvrage de littérature, dessins ou encore support vidéo, mais cette année la tendance pourrait bien être à l’audio érotique ! Rendez-vous au Salon du Livre 2018 pour en apprendre plus à ce sujet et venir échanger lors d’une Table Ronde qui se tiendra le 16 mars de 15h30 à 16h45 au stand F14. 

Organisée par Audible, le service de ventes de livres audio d’Amazon, cette Table Ronde sera l’occasion d’échanger autour de la puissance érotique de l’audio, de son effet sur le désir, l’excitation, les fantasmes… Qu’est-ce que cela change à notre rapport à l’imagination et au corps d’écouter de l’érotisme ? Quel plaisir cela offre-t-il ? Quel effet cela peut-il avoir sur notre consommation de littérature érotique ?

Rendez-vous le 16 mars à cette Table Ronde audio érotique, que j’aurai le plaisir d’animer en présence des intervenantes suivantes :

La Musardine, créée en 1996, est l’éditeur de référence en matière d’érotisme. Avec une cinquantaine de titres publiés chaque année, le sujet est exploré à travers tous les genres littéraires.

  • Stéphanie Estournet, Fondatrice de CtrlX

CtrlX est un collectif indépendant de femmes et d’hommes, journalistes, acteurs du numérique, de la littérature et du théâtre. CtrlX propose sur son site et en live des lectures érotiques et pornographiques dans des mises en son inédites de grande qualité.

Le Verrou est un projet de podcasts qui permet de découvrir – ou de redécouvrir – des textes littéraires excitants. Derrière cette expérience auditive gourmande, l’idée est de quitter un monde trop plein d’images pour aller chercher fantasmes, désirs et imaginaire dans les lettres et le grain de la voix.

  • Piu-Piu, co-productrice du projet Chambre 206 d’Imaginary Club Experience

DJ reconnue dans l’univers de l’électro française, Piu-Piu est également la Directrice créative d’Imaginary Club Expérience et co-productrice du projet Chambre 206, une immersion sonore pornographique (lire “J’ai testé : écouter un livre audio érotique au Grand Amour Hôtel“). Elle a également fait une mixtape sur la masturbation féminine en son binaural, demandant à des amies de s’enregistrer avec des micros spéciaux pendant leur masturbation, puis monté ces enregistrements sur une bande son de rap sexy, souvent chanté par des femmes.

salon du livre 2018

 

Vous n’aviez pas pu être présent.es à cette table ronde ? Vous pouvez la mater en ligne ci-dessous :

LadyShagass
Nietzsche et Mme Bovary sont mes parents, Don Juan est mon premier amour. C’était mal barré. Les chiennes ne font pas les chattes.

4 commentaires

  1. Coucou tu y as été ? Ils ont parlé de quoi ? C’est quoi les grandes lignes à venir ? Il n’y avait pas chuchote moi ?
    Oups je viens de t’innonder de question dsl

    1. Hello miss Charlie ! Vu que c’est moi qui animais la table ronde, j’y étais forcément oui 🙂
      J’ai principalement interrogé les intervenantes sur les sujets suivants :
      -Littérature érotique VS audio érotique : quels liens, quelles différences ?
      -De la société de l’image à la société de l’écoute ? Le succès grandissant des podcasts est-il le signe que nous saturons de plus en plus des images ?
      -50 nuances de Gray, a-t-il influencé la consommation de littérature érotique et modifié les profils de lecteurs ?
      -L’audio érotique, est-il surtout destiné aux femmes ?

      Voilà. Après bien sûr, en fonction des réponses des intervenantes, on a plus ou moins étayé ces différents points et donné naissance à d’autres, mais c’est ainsi que se structurait la table ronde.

      Il y aura une vidéo Youtube de l’ensemble de la conférence, je mettrai à jour l’article avec le lien quand elle sera en ligne ! 😉

      Bisous et à dispo si t’as des questions ! <3

Répondre