Interviews sexy

“Je suis infidèle pour sauver mon couple” : le témoignage de Sonia

femme infidèle

Sonia est une femme. Sonia est une épouse. Sonia est une mère. Et Sonia est infidèle. Son nom a été changé pour préserver son anonymat, mais ne vous fiez pas à ce détail, cela n’enlève rien au fait qu’elle assume sa situation et en parle aisément. C’est d’ailleurs Sonia qui m’a contactée et proposée de témoigner, suite à mon article Pourquoi avons-nous le fantasme de l’amant ?. Âgée de 34 ans et affirmée, c’est sans langue de bois que Sonia s’est livrée à moi sur sa relation adultère, l’amour qu’elle a pour son mari et les espoirs qu’elle entretient pour son mariage malgré cette situation. 

Depuis combien de temps es-tu mariée et depuis combien de temps as-tu un amant ?

Mon mari et moi sommes ensemble depuis que nous avions 15 ans et c’est le seul véritable amour que j’aie eu dans ma vie. Nous sommes ce qu’on appelle un “baby couple” et avons un fils en pleine adolescence. J’ai rencontré mon amant dans le cadre de mon travail, il y a 3 ans. Je faisais visiter  une maison à cet homme, un homme que j’ai trouvé particulièrement charmant dès le premier coup d’œil. Il a 37 ans, est papa de 2 enfants et célibataire. Nous avons eu notre premier rapport après 5 ou 6 mois de rencontre. Depuis, nous nous rencontrons en moyenne une fois  par semaine, chez lui, dans la maison que j’ai eu loisir de lui faire visiter lorsqu’il n’était encore qu’un simple acheteur potentiel.

Est-ce ton premier amant ou cela t-est-il arrivé fréquemment d’être dans des situations d’adultère ?

C’est mon premier véritable amant oui, mais je ne cache  pas qu’avant lui il y a eu une autre tromperie, un père de famille que j’avais eu loisir de croiser à la sortie de l’école. J’étais dans une mauvaise passe, j’ai donc succombé à la tentation  avant de réaliser que pour la première fois de ma vie j’étais infidèle au père de mon fils. J’ai tout de suite arrêté cette relation avant de partir trop loin et comprenant ma situation, il n’a pas insisté.

Pourquoi as-tu arrêté avec ce dernier, mais continué avec ton amant actuel ?

Ce sont pleins de détails, comme par exemple mon mari qui ne sait plus me satisfaire alors qu’à cette époque il savait le faire. Il faut savoir que j’aime mon mari plus que jamais, je l’aime à en mourir, mais mon amant sait m’offrir les choses que mon mari ne sait pas ou plus faire, mon amant comble donc les manques. Je sais très bien que si mon amant n’était pas là, ma relation de couple serait terminée depuis des années. Je trompe donc mon mari pour le garder, le préserver d’être malheureuse face à lui, car je suis plus épanouie que jamais, malgré cette voix qui me dit “c’est dommage d’en arriver là”.

“Mon amant sait m’offrir les choses que mon mari ne sait pas ou plus faire” : à quoi penses-tu en disant cela ?

Je parle évidemment des actes dans le sexe par exemple. Il me fait l’amour comme j’aime, que dis-je … me baise comme j’aime, car mon mari aime se contenter du rapport “classique” d’un mari avec sa femme, il ne me brusque pas. Parfois même une simple fessée bien claquante me ferait très plaisir ou même une insulte au lit bien placée. Nous faisons encore l’amour de temps en temps,  mais rien de très excitant, parfois une levrette , mais c’est tout.

femme qui s'ennuie

J’ai toujours du désir pour mon mari, mais voilà quoi… mon plaisir avec mon amant est 100 fois plus grand ! Notre problème avec mon mari c’est principalement  le sexe, nous ne  nous comprenons plus, il y a clairement de la lassitude dans nos rapports, nous nous contentons du  minimum, mais la passion n’est plus présente. Nous faisons l’amour d’une façon mécanique.

Mon amant me regarde avec envie, avec passion. Mon mari ne me regarde plus comme ça, pourtant je suis très féminine, j’aime me sentir jolie. Avec mon amant c’est purement sexuel, même si évidemment j’en arrive parfois à me demander si un  jour ce ne sera pas au moins un peu plus que simplement du sexe. Il est célibataire, ce qui facilite donc grandement les choses. Même si je sais qu’il ne serait pas contre que cela aille plus loin, il respecte le fait que j’aie un mari  !

Et ton mari de son côté, sais-tu s’il est toujours satisfait de votre relation ?

Je suis certaine que mon  mari m’aime encore beaucoup, cela fait presque 20 ans que nous sommes en couple, mais il ne sait probablement plus comment l’exprimer… Moi-même, je suis encore follement amoureuse de mon mari. Seulement, sans la présence de mon amant, mes sentiments ne seraient plus présents car mon amant entretient cette flamme paradoxalement. Je l’aime toujours, aussi grâce à mon amant. Mon amant m’offre certaines choses que mon mari ne fait pas ou plus, hors en réalité ce sont des choses que j’ai envie de vivre avec mon mari !

La relation extra-conjugale ne serait-elle pas une façon pour toi de “rattraper une jeunesse” ?

Je pense qu’inconsciemment c’est une façon pour moi de rattraper ma jeunesse oui, car en réalité en dehors de mon mari,  de mon amant et du père de famille, je n’ai pas eu d’autres expériences. J’ai en moi une certaine frustration de ne pas avoir eu une période de célibat , une période ou je pouvais m’amuser librement avec les joies du sexe sans avoir des comptes à donner en retour.

couple mixte

Tu as conscience que pour beaucoup de lecteurs-trices, tu as bonnement et simplement le mauvais rôle ?  Comment perçois-tu le fait que dans la société, la personne qui trompe est tout de suite pointée du doigt ?

Dans  99 % des cas,  une tromperie ne se fait jamais sans une raison particulière, mais les  gens ne cherchent pas à comprendre. Ils  préfèrent tout de suite mettre la femme dans le panier ” salope”, ce qui est complètement injuste. Une tromperie ne se fait jamais par plaisir, il y a une cause à cela et elle est souvent chiante. Dieu sait que si je pouvais ne pas avoir d’amant et vivre paisiblement avec  mon mari ce serait la plus belle chose possible, mais je ne le trompe pas uniquement par simple plaisir, c’est plus complexe que cela.

Et la question du polyamour et du libertinage, y as-tu déjà pensé ? Si ton mari était ouvert à cela, est-ce quelque chose que tu envisagerais ?

Je n’ai jamais eu en tête l’idée du polyamour pour être honnête avec toi. De toute façon, je suis certaine que mon amant serait contre, au même titre que mon mari. Aborder la question du libertinage ? Nous avons eu évidemment pleins de discussions sur le sexe, sur comment pimenter notre relation, mais monsieur est trop jaloux et possessif, donc je pense que le libertinage est à oublier.

Pourtant, je trouverais cela incroyable que mon mari puisse accepter que je couche avec des hommes et des femmes, qu’il y assiste comme voyeur ou participe. Cela serait forcément tout neuf pour nous, cela serait évidemment très loin de notre lassitude sexuelle, car nous faisons la même chose ou presque depuis nos 15 ans ! Nous avons beaucoup à apprendre du sexe aussi bien lui que moi, car c’est en explorant avec certaines expériences que nous en apprenons d’autres facettes. Si demain j’ai la certitude que je vais vivre ces choses avec mon mari, j’arrêterai cette relation avec mon amant, qui je le sais, comprendra parfaitement et acceptera mon choix. Je rêve de pleins d’expériences à partager avec mon mari car je l’aime vraiment. Je l’aime comme au premier jour et ne souhaite pas le perdre.

LadyShagass
Nietzsche et Mme Bovary sont mes parents, Don Juan est mon premier amour. C’était mal barré. Les chiennes ne font pas les chattes.

2 commentaires

  1. Pour tout avouer, je vis exactement la même situation.. après 30 ans se mariage, mon mari n’est absolument plus porter vers le sexe..nous nous aimons, nous faisons beaucoup de choses ensemble mais au niveau sexe c’est lettre morte.
    Alors il y a 2 ans j’ai choisi l’option de l’amant..j’ai fait une super rencontre qui a duré 10 mois. Cela s’est arrêté pour éviter le sentiment amoureux qui naissait. Nous sommes désormais des amis.
    Maintenant cela fait 8 mois que je vis une super relation avec un homme qui m’apporte ce que j’aime, qui fait de moi une femme épanouie. Et c’est vrai que je me sens mieux dans ma vie de femme. Cet homme vit la même situation que moi mais dans l’autre sens..
    Je pourrais ajouter que je ne parle pas d’infidélité puisqu’il n’y a plus de sexualité dans mon couple.

Répondre