CULture

Pourquoi vous devez regarder « Je ne suis pas un homme facile » sur Netflix (NO SPOIL)

je ne suis pas un homme facile

Disponible sur Netflix depuis le 13 avril dernier, “Je ne suis pas un homme facile” est LE film féministe de l’année. Ce premier film d’Eléonore Pourriat dépeint un monde dans lequel les femmes auraient la place des hommes. Nous, on vient de le voir et on a adoré. Voilà pourquoi.

Pourquoi aime-t-on ce film féministe ?

Parce qu’Eléonore Pourriat est une réalisatrice engagée (et c’est rare) : en 2010, la scénariste et actrice a tourné son premier court métrage, “Majorité opprimée”. Sur le même concept, le film propose une inversion totale des valeurs que l’on connaît. Pierre, un homme lambda, se fait siffler dans la rue, agresser par des femmes, réprimander par sa femme lorsqu’il met une chemise ouverte… Elle a également co-écrit plusieurs autres œuvres traitant du couple ou de la parentalité comme “Nos enfants chéris” ou encore “Tu seras un homme”.

je ne suis pas un homme facile

Parce qu’il n’y a aucun film similaire en France : après le malaise du film “Si j’étais un homme” (dont on vous a déjà parlé ici), dans lequel Audrey Dana se réveille avec un pénis et tente de poursuivre son petit train-train ponctué de grosses lourdeurs sexistes, j’avoue avoir eu très peur en voyant le pitch de « Je ne suis pas un homme facile ». Pourtant, le film réussit là où l’autre a échoué : il contourne les clichés et porte des valeurs fortes au travers de scènes comiques : les inégalités femme-homme dans le boulot, les insultes dans la rue, le sexisme ordinaire…

Parce que Vincent Elbaz campe dans le premier rôle et qu’en plus d’être ultra sexy, il est extrêmement bon acteur. Il joue Damien, un homme à femme qui se réveille dans le corps d’un homme, dans un monde dirigé par les femmes. Juste, jamais caricatural…il “balance son porc” avec délicatesse et générosité.

je ne suis pas un homme facile
Extrait du film

Parce que le film surprend : sans vous spoiler, il déjoue vraiment toutes les suppositions que l’on pourrait se faire.

Parce qu’il donne à réfléchir : on se rend compte avec cette inversion des rôles à quel point nous avons été élevé.es avec des idéaux sociaux de l’homme soit disant fort et conquérant et de la femme mère et sensuelle. Je me suis d’ailleurs demandée comment pourrait-on faire évoluer nos rôles alors que l’on n’imagine pas certaines banalités : courir dans la rue les seins nus alors que les hommes le font, imaginer une femme Présidente de la République, des hommes au foyer, des femmes “queutardes” qui ne choquent personne…

Allez, je ne vous en dis pas plus et vous laisse le savourer ! Voici la bande-annonce pour un avant-goût :

Et pendant que l’on parle de cinéma, si vous vous êtes toujours demandé.es comment étaient tournées les scènes de sexe… voici quelques informations croustillantes ici!

Lady Evie
Je suis wedding planner le jour et vous parle de sexe la nuit. Les relations humaines me fascinent autant que la peinture et la philosophie, Lady Evie pour vous servir !

Un commentaire

Répondre