Je vous parlais récemment du hashtag #AfterSex qui a fait parler de lui sur les réseaux sociaux durant quelques jours. Une tendance morte-née, comme le sont beaucoup d’événements et mèmes 2.0 et qui incitait à se prendre en photo juste après avoir eu des rapports sexuels avec son/sa partenaire. Dans le genre je-me-regarde-baiser-et-vous-le-montre, je vous présente l’application Spreadsheets !

Vous connaissez toute cette mode des applis de scoring/coach de vie qui vous permettent de calculer le nombre de pas effectués dans la journée, votre sommeil ou encore le nombre de kilomètres parcourus lors de votre séance de footing hebdomadaire (ex : Jawbone, Nike Running etc…) ? Eh bien grâce à Spreadsheets, vous pourrez désormais vous amuser à évaluer vos performance sexuelles.

Vous allumez l’appli, vous posez le téléphone près de vous et l’appli fait le reste. Le calcul de la durée totale des ébats et le niveau sonore sont les indicateurs permettant d’évaluer si vous êtes un as du cul ou s’il y a encore du boulot ! Plus vous performez, plus vous gagnez de points. La gamification sexuelle, on y avait pas pensé tiens !
Et bien sûr, comme nous n’existons qu’à travers le regard d’autrui, les résultats sont bien sûr partageables avec ses amis ! Que vous ayez un(e) partenaire et souhaitiez comparer vos performances d’un ébat à l’autre ou que vous enchaîniez les plans cul et soyez intrigués de comparer les performances avec chacun, Spreadsheets  est donc né pour vous.

Alors, autant dire que pour les plus romantiques d’entre nous, cette appli est un peu une abomination. Et outre le romantisme, pas sûre que la durée d’un ébat et le niveau sonore des réactions soient des indicateurs très pertinents pour évaluer la « performance » d’un acte sexuel. Que se passe-t-il si ton mec (ou ta copine of course) t’a fait jouir en 5 minutes top chrono et que parce que vous êtes des vrais petits cochons, tu avais la bouche bâillonnée au moment de la jouissance (oui ça peut arriver, non ?) et donc a joui dans un silence forcé ? L’appli estimera donc que les performances étaient moins bonnes que la fois précédente où cela avait duré une heure (avec une bonne demi heure avant d‘atteindre un vrai seuil d’excitation hein) et une jouissance certes plus expressive, mais peut-être moins intense que celle qui avait été mise sous bâillon.

Bon relativisons, bien sûr que l’objectif de cette appli n’est pas d’être un vrai outil scientifique.  Il est vrai qu’il est assez difficile de se rendre compte de la réelle durée de ses ébats et au moins de ce point de vue là, cela peut être assez rigolo de réaliser qu’un moment qui nous a semblé duré des heures n’était qu’un petit instant de 10 minutes et vice-versa. Donc après tout, si ça peut pimenter les ébats de certains en créant un sentiment de compétition, pourquoi pas tester ! Peut-être que cette appli peut pousser chacun des partenaires à offrir encore plus de plaisir à l’autre ?
Gare aux complexes en revanche messieurs, surtout si on s’amuse à se comparer aux potes. Sinon bientôt on se sentira obligées de vous rassurer ainsi : « ce n’est pas la durée qui compte, ne t’inquiètes pas chéri ! »

Nietzsche et Mme Bovary sont mes parents, Don Juan est mon premier amour. C'était mal barré. Les chiennes ne font pas les chattes.

Un commentaire

Répondre

Evaluez vos performances sexuelles grâce à l’appli Spreadsheets

Temps de lecture: 2 min