Le 28 août dernier sortait le troisième tome de la trilogie sulfureuse d’Emma Cavalier « La rééducation sentimentale », publiée aux Editions Blanche. Avec ce dernier opus nommé « Un sentiment d’éternité », l’auteure nous offre un roman savoureux qu’on aimerait déguster mais qu’on avale d’une traite. J’ai donc décidé de partager avec vous mon avis sur cette saga érotique attachante et pleine de surprises.

TOME 1 : LA RÉEDUCATION SENTIMENTALE 

La-réeducation-sentimentale-Emma-Cavalier« Les gens attendent d’avoir le plaisir d’être choqués » Antoine Manœuvre.
Extrait de La Rééducation sentimentale.

Dans le tome 1 nous suivons avec étonnement et un délice certain la rencontre de Camille avec Antoine Manœuvre. On vit avec elle le désir qui la brûle, qui la mouille à chacun des mots prononcés et des gestes effectués par cet homme magnétique. Nous la suivons et pénétrons avec elle petit à petit dans les sphères du libertinage et du plaisir des sens partagé. Antoine Manœuvre en impose, il est ce personnage dont on est le seul à connaître le nom de famille, mais à la fois celui qui tout au long des trois tomes restera la plus mystérieux. Nous ne saurons jamais vraiment ce qu’il a en tête, il restera toujours celui dont les autres parlent, mais qui ne se dévoile pas à nous. Et qui pourtant nous aimante et nous excite irrésistiblement.

TOME 2 : L’ÉVEIL DES SENTIMENTS 

Eveil-Des-Sentiments-Emma-Cavalier

« Tu vas regarder comment je le suce. […]Et regarde bien. Je veux que tu aies une vision très précise du plaisir que je ne t’accorde pas ». Leila
Extrait de L’éveil des sentiments.

Dans le tome 2, nous voici embarqués dans la vie de Valentine. Valentine qui s’ennuie dans sa vie sexuelle et recherche de nouvelles sensations. Elle rencontre alors Camille, qui la fait rentrer dans son cercle libertin. En parallèle, nous faisons connaissance avec Vincent, la rock-star qui se laisse surprendre et griser par une sexualité jouissive d’un nouveau genre.
Libertinage, homosexualité, plaisirs SM, amour… L’auteure nous propose ici un voyage au cœur de sensations et de rencontres sensuelles inattendues, mais toujours intenses et révélatrices de soi.

TOME 3 : UN SENTIMENT D’ÉTERNITÉ 

UN-SENTIMENT-DETERNITE-EMMA-CAVALIER« Je me suis glissé entre leurs jambes pour goûter le nectar qui dégoulinait de la chatte de Val». Etienne. 
Extrait d’Un sentiment d’éternité.

Le tome 3… L’apothéose ! Mon favori. Ce dernier tome est la cerise savoureuse de cette trilogie. Les voix s’échangent, s’entrelacent tout au long de la narration, tout comme nos personnages préférés n’ont cessé de se mêler les uns aux autres durant les deux premiers tomes. Il n’est plus possible de penser les uns sans les autres et on prend plaisir à cette multiplication des voix de chapitre en chapitre. Etienne et Valérie nous entraînent dans leur univers sensuel imprégné de corps nus encordés, et alors que nous observons les êtres se lier et se délier, le dénouement de l’histoire se révèle.

Je découvre Emma Cavalier avec cette trilogie et cela aura été mon coup de cœur – et de cul – de l’été ! Chacun des romans peut se lire indépendamment de l’autre, cependant, il est bien sûr plus intéressant de pouvoir croiser les différentes évolutions des personnages. Leur quotidien parle au nôtre, on se laisse prendre par leurs petites histoires qui semblent se passer juste à côté de nous, et tout à coup au travers d’une page, on se retrouve à rêver de se faire prendre physiquement, là tout de suite. Chaque scène érotique décrite fait grimper d’emblée la température. Crue mais jamais vulgaire, l’écriture d’Emma Cavalier est fluide et langoureuse. Le sexe y est libre, décomplexé, vivant. En lisant ces trois romans, on ressent l’envie d’aimer, l’envie de vivre de belles amitiés, l’envie de se déculotter, l’envie de baiser et surtout l’envie de vivre ! En somme, je vous les recommande vivement !

Je tiens par ailleurs à remercier chaleureusement les Editions Blanche pour cette découverte.

Les chiennes ne font pas les chattes. J'oscille entre les deux.