Célibataire. 30 ans. Infirmière. Sandrine est célibataire depuis un peu plus de six mois et apprécie assez son célibat. Très prise par son travail à l’hôpital, il lui reste peu de temps pour ses loisirs personnels. Comme tous les soirs en sortant de l’hôpital pour se rendre au parking, Sandrine sent la peur monter. Et si un homme se cachait pour l’agresser dans ce parking vide ? Soudain, une lettre. De qui provient-elle ? Sandrine est angoissée. Et excitée. Sa vie ne sera désormais plus la même, maintenant qu’elle sait qu’il existe. Sandrine se touche pour lui, Sandrine rêve de lui, Sandrine le désire. Qui est-il ? Le saura-t-elle un jour ? Une chose est sûre, elle sait qu’elle fera tout ce qu’il lui demandera. Un signe de lui suffira.

Des petites nouvelles sexy à lire en 15 minutes sur sa tablette, voici un divertissement que je ne trouve pas déplaisant. La nouvelle coquine de Sophie Montmirat, « Un signe de vous », que je viens de vous résumer, aborde avec malice le fantasme féminin de l’exhibition. C’est en douceur qu’on sent l’excitation monter au fil de la lecture. Cependant, on reste un peu la main coincée dans la culotte. Est-ce le format court ? Est-ce le choix narratif ? Une chose est sûre, on en voudrait plus, on ne voudrait pas que ça s’arrête tout de suite. Mais peut-être suis-je trop gourmande ?

Un-signe-de-vous

 En lisant cette nouvelle toutefois, je me suis posée la question de ce drôle de fantasme : se faire mater par un inconnu. Je me suis demandée si beaucoup d’entre nous avions ce fantasme et ce qu’il pouvait avoir de grisant. Je dois admettre que c’est un fantasme qu’il peut m’arriver d’avoir dans certains moments de plaisir solitaire. Il y a quelque chose d’excitant à imaginer un regard plein de désir sur soi, un regard qu’on ne maîtrise pas, inconnu. Mais un regard qu’on sait bienveillant et à la fois très pervers. « Comme bien des femmes, elle avait toujours douté de sa beauté, mais elle se savait tout de même désirable » nous dit Sophie Montmirat. En effet, nous les femmes, sommes souvent dans le doute de notre charme. Un homme peut nous répéter 1000 fois que nous sommes belles, nous aurons toujours besoin de l’entendre une mille et unième fois. L’admirateur secret, c’est finalement cet homme qui nous rassure sur notre beauté, sur notre pouvoir de séduction, sur notre féminité. C’est un homme qui prend son pied à nous regarder prendre le nôtre, qui s’en délecte, nous trouve belle et désirable dans ce moment de total abandon, mais qui ne nous fera aucun mal. Le voyeur fantasmé me fait un peu penser aux vampires dans les séries de mon adolescence. Un être de l’ombre, magnétique, difficile d’accès, dangereux et protecteur, effrayant et terriblement excitant. Et vous, que pensez-vous de ce fantasme ? Fait-il partie des vôtres ? N’hésitez pas à partager votre avis en commentaire !

 Vous souhaitez découvrir cet ebook ainsi que d’autres histoires coquines ? Sachez que cette semaine, vous pouvez gagner « Un signe de vous », ainsi que quatre autres ebooks en participant au concours sur Comlove.co, un site qui vous propose des petits jeux pour pimenter votre couple.

logo_ComLove

 Vous pouvez également vous rendre sur ClearPassion, la librairie numérique pour les amoureux de littérature romantique et d’érotisme. Erotique.

logo_ClearPassion

Les chiennes ne font pas les chattes. J'oscille entre les deux.