Parlons cul

Je dis oui à la position 69 !

gif 69

La position 69, c’est la position par excellence du plaisir partagé. Le 69 nécessite d’être très appliqué sur le corps de l’autre, tout en écoutant les propres sensations de son corps. C’est une position parfaite pour faire l’amour  !

La position 69 est une de mes positions préférées du Kamasutra ! Tout d’abord, car elle est éminemment érotique. Le fait d’être tête-bêche, chacun le visage et la bouche collés au sexe de l’autre est une posture profondément intime. Je trouve que faire un 69 avec son partenaire implique une vraie intimité entre les personnes. J’ai du mal à imaginer des personnes faire un 69 d’emblée avec un plan cul d’un soir, même si tout est possible bien sûr. Mais je pense que cela n’est pas forcément évident de coller chacun son sexe sur le visage de l’autre quand on se connaît peu.

Ce que j’aime avec le 69, c’est ce désir de donner autant qu’on reçoit tout en recevant autant qu’on donne. La symétrie parfaite des corps va de pair avec la symétrie des sensations ressenties. Chacun tente de donner à l’autre le plus de plaisir possible sans même pouvoir voir son visage. Les langues s’activent ensemble et les mains se baladent sur le corps nu de l’autre. Le 69 demande une vraie écoute mutuelle du corps de l’autre. On le prend en possession entre nos lèvres et on lui fait l’amour avec notre bouche. On se fait l’amour, on se donne.

On parle de la position 69, mais en fait il y a des positions 69, car il y a différentes façons de l’exécuter :
– la femme peut se mettre sur l’homme qui est allongé sur le dos
– l’homme peut se mettre sur la femme qui est allongée sur le dos
– les deux sont allongés sur le côté
– l’homme est debout et porte sa partenaire qui est tête en bas pour lui administrer la fellation ! (Jamais tentée celle-là tiens…)
Je parle d’hommes et femmes d’un point de vue hétérosexuel, mais toutes ces postures sont parfaitement les mêmes pour des couples gays ou lesbiennes.

En plus de varier les manières de se positionner, on peut multiplier les petites actions pour augmenter l’excitation de l’autre : caresses diverses sur le corps de l’autre (sur le sexe, les fesses, le dos, les seins…), utiliser ses doigts pour masturber l’autre ou caresser les zones sensibles de la vulve, pénétrer l’anus, utiliser des sextoys… bref faire travailler son imagination et sa créativité ! Une des choses hyper excitantes avec le 69, c’est de sentir les réactions excitées du corps de l’autre, pendant qu’il se concentre au mieux sur votre sexe. De sentir que votre partenaire se crispe tout en essayant de continuer de vous apporter du plaisir. De l’entendre d’un coup respirer plus fort ou sentir qu’il s’arrête quelques temps pour se laisser aller totalement à son plaisir. Ceci tout en étant vous-mêmes en train de prendre votre pied à sentir sa langue sur vous. Trop bon ! On ne voit pas le visage de l’autre, mais on le ressent, on est enfoui au plus profond de son intimité, il s’offre devant nous. Il y a quelque chose de grisant à se sentir enveloppé par cette offrande de plaisir ! Et alors si l’orgasme arrive en même temps… c’est parfait !

Autre avantage de la position 69 : c’est une position qui se prête bien à tout moment de l’acte sexuel. On peut la considérer comme un préliminaire, comme une position parmi d’autres durant l’acte ou comme un acte sexuel complet. Je trouve qu’un bon 69 peut offrir un plaisir tel qu’on peut s’en contenter sans avoir besoin de poursuivre avec une pénétration.  Faut dire que c’est quand même le top de pouvoir profiter d’un cunnilingus tout en savourant éventuellement une pipe non ?

Tatiana
Nietzsche et Mme Bovary sont mes parents, Don Juan est mon premier amour. C’était mal barré. Les chiennes ne font pas les chattes.

Un commentaire

Répondre

Je dis oui à la position 69 !

Temps de lecture: 3 min