Où sortir ?

Salo VI : bienvenue à la 6è édition du Salon du dessin érotique

Salo VI

Salo VI est l’occasion d’aller découvrir une floraison de dessins érotiques. C’est un salon organisé par Les Salaisons, un espace qui ouvre des possibilités d’expression aux artistes, dans l’espoir de créer des rencontres. Salo VI a lieu durant trois jours, du 15 au 18 juin à Paris. 

C’est à Ménilmontant que vous pourrez vous complaire à déambuler au milieu d’oeuvres artistiques d’amateurs et amatrices, artistes souhaitant partager avec nous leurs songes et réflexions érotiques. Des dessins de corps dénudés, de nombreux phallus et quelques vulves esquissés attirent l’oeil du spectateur et l’interrogent. Qu’est-ce que l’artiste souhaite nous transmettre à travers ses dessins ? Qu’est-ce que cela dit surtout de son propre regard sur la sexualité ? Chacun et chacune d’eux a son propre style, sa propre façon de jouer avec le corps et c’est cela qui rend l’exposition intéressante. On se plait à passer d’un univers graphique à l’autre, à se sentir soi-même pris d’une certaine émotion (excitation ?) face à certains croquis. L’espace en lui-même n’est pas très attrayant, mais orné ainsi de dessins érotiques d’artistes talentueux, on finit par se laisser séduire par la découverte. En plus de cet espace, un parcours érotique a également lieu dans Paris.

Je partage avec vous, quelques croquis d’artistes que j’ai pris en photo au salon et vous invite à vous y rendre : 111 bis boulevard Ménilmontant. L’événement Facebook par ici : https://www.facebook.com/events/177992549679976/

Pour ne rien gâcher au plaisir, je suis repartie avec un totebag super cool signé d’un de mes blogs favoris Paris Derrière. Vous pourrez également acheter un totebag ou des tee-shirts de la marque à l’entrée du salon.

totebag Paris Derrière

 

Tatiana
Nietzsche et Mme Bovary sont mes parents, Don Juan est mon premier amour. C’était mal barré. Les chiennes ne font pas les chattes.

Répondre

Salo VI : bienvenue à la 6è édition du Salon du dessin érotique

Temps de lecture: 1 min