Les tests

Test du déshabillé Miamor Noir Obsessive

déshabillé obsessive

Notre partenaire Espace Plaisir m’a fait le plaisir de m’offrir ce joli déshabillé Miamor de la marque Obsessive. Je me suis dit qu’il serait sympa à avoir dans ma garde-robe pour renouveler mes tenues de soirée à la maison. Sexy mais pas vulgaire selon mes goûts, une tenue qui en dévoile mais pas à outrance, cela me semblait convenir parfaitement à ce que j’aime niveau lingerie. 

Le déshabillé arrive dans un paquet en carton sans fioritures, sur lequel on peut voir une photo du mannequin qui porte la tenue. À l’intérieur, le déshabillé se cache en dessous d’un plastique protecteur avec ce petit message provocateur “Open at your own risk”.

Au toucher, le tissu (85%Polyamide, 15%Elastan) est plutôt agréable, doux et sensuel. J’ai déjà hâte d’en découvrir la sensation sur ma peau. Le vêtement est livré avec une bande en satin qui fait office de ceinture, ce qui permet de le porter comme un peignoir. Je me décide donc à l’essayer devant la glace, pour m’assurer de bien le porter. Bon, il se peut que je ne sois pas très douée, mais j’ai eu un peu de mal à le porter d’une manière qui me semble aussi jolie que sur la photo de vente en une fois. J’ai donc fait plusieurs tentatives : en serrant un peu plus ou un peu moins la ceinture, en utilisant les petites attaches discrètes à l’intérieur du déshabillé pour le faire bien tenir… Au final, j’ai fini par trouver le moyen de le porter d’une manière qui me satisfasse. Par ailleurs, le déshabillé est accompagné d’un string noir assorti.

Une chose est toujours très compliquée quand on essaie un vêtement en se basant sur la manière dont le porte le mannequin : on n’a pas le même physique ! Par conséquent, à moins d’avoir un corps vraiment similaire au modèle, on est soit agréablement surprises car on le porte aussi bien voire mieux, soit déçue, car on se rend compte que ça ne rend pas pareil. En ce qui me concerne, c’était plutôt neutre. Ca ne m’allait pas si mal, mais pour le décolleté plongeant on repassera du coup. J’aime bien les manchettes en dentelle qui apportent une petite touche esthétique. En revanche, c’est une matière qui se froisse assez facilement, tout en étant très compliquée à repasser par peur de l’abîmer.

Je me sentais sexy dans ce déshabillé qui a bien plu également à mon compagnon. Je me suis amusée à déambuler avec en talons et à prendre quelques photos. Ce n’est pas une lingerie de maison que j’inviterais à porter fréquemment, car personnellement j’aime être à l’aise chez moi le soir. On ne se sent pas hyper libre de ses mouvements avec, car on a vite fait de voir un téton qui dépasse, mais une fois de temps en temps pour se faire plaisir et émoustiller l’autre, ça le fait !

Vous pouvez trouver le déshabillé Miamor Noir Obsessive pour 48,90€ sur le site d’Espace Plaisir.

Tatiana
Nietzsche et Mme Bovary sont mes parents, Don Juan est mon premier amour. C’était mal barré. Les chiennes ne font pas les chattes.

Répondre

Test du déshabillé Miamor Noir Obsessive

Temps de lecture: 2 min