«En finir avec les inégalités, révolutionner l’éducation à la sexualité », voici le thème de la journée de mobilisation organisée par la Chaire Unesco Santé sexuelle et Droits Humains, le 26 septembre à Paris. Il s’agit de se mobiliser pour répondre aux nouveaux enjeux de l’éducation à la santé sexuelle, pour 2030, afin de lutter contre l’ignorance et répondre aux incertitudes des jeunes et des parents. 

Cet événement est organisé à la suite de la confirmation par Marlène Schiappa, secrétaire d’Etat à l’Égalité entre les femmes et les hommes, de la mise en place, dès la rentrée prochaine, de plusieurs séances d’éducation sexuelle et affective dans le cadre de la loi contre le harcèlement de rue.  Un ensemble d’experts scientifiques internationaux, des représentants de parents d’élèves et des jeunes prendront la parole tout au long de la journée, pour mettre en évidence l’importance d’une éducation à la santé sexuelle dès le plus jeune âge.

Cette conférence, qui aura lieu de 9h à 17h, représente la Quatrième Journée Internationale sur l’innovation et la recherche en éducation à la santé sexuelle et aux droits humains. Elle se déroulera sous forme de quatre symposiums :

1 : Référentiels internationaux de bonnes pratiques en éducation à la santé sexuelle
2 : Les nouvelles approches positives en éducation à la santé sexuelle
3 : Les défis de l’éducation à la santé sexuelle pour tous dans un monde multiculturel
4 : L’éducation à la sexualité à l’éducation à la santé sexuelle.

Chaire santé sexuelle

Pour découvrir le programme complet, la liste des intervenants et prendre vos places, je vous invite à vous rendre sur le site dédié. L’événement aura lieu au Ministère des Affaires Sociales, de la Santé et des Droits des Femmes à Paris et coûte 60 € par personne. Si vous n’arrivez pas à vous inscrire sur le site, vous pouvez également remplir ce formulaire.

Il est important de mettre sur la table le sujet de l’éducation à la santé sexuelle et à la sexualité positive. C’est en essayant de poser les premières pierres, que nous pourrons avancer vers un édifice de société, prenant en compte l’égalité femmes-hommes et où les violences sexistes et sexuelles finiront peut-être par n’être plus qu’un lointain souvenir.

Vous y serez ? N’hésitez pas à me laisser un petit mot pour me l’indiquer, nous pourrons nous y rencontrer !

Les chiennes ne font pas les chattes. J'oscille entre les deux.