“Girls just wanna have fun” et se masturber ! Pour ce faire, nos cerveaux sont loin de manquer d’imagination, profitant des possibilités multiples qu’offrent nos bien-aimés vulves et vagins. Si nos doigts sont un excellent outil pour se donner du plaisir, utiliser des objets pour la masturbation est une pratique courante chez les femmes. Outre l’excitation physique procurée par le contact de l’objet, son côté subversif aide aussi à stimuler l’imagination. Voici une liste de huit objets que vous ne regarderez plus du même œil !

Le coussin

A plat ventre ou assise, la technique du coussin calé entre les jambes pour se frotter sur celui-ci est un classique de la masturbation féminine. Les mouvements de frottement contre le clitoris et le resserrement des jambes peuvent provoquer une forte excitation. C’est un objet qui nécessite d’être active physiquement dans sa masturbation : il faut bouger les hanches, onduler, pour trouver la position et le rythme qui excite le plus.

Le pommeau de douche

Le pommeau de douche a beau avoir une forme phallique, ce n’est pas pour cela qu’il nous intéresse ! Tout le plaisir vient du jet d’eau qu’on peut orienter sur notre vulve et clitoris, afin de se procurer des sensations de massage agréables. Attention toutefois à ne pas y aller trop fort sur la puissance du jet et à bien régler le niveau en fonction de vos préférences, pour que cela ne fasse pas mal. Debout dans la douche, ou allongée tranquillement dans l’eau du bain, à chacune son style ! Certaines préféreront retirer le pommeau et obtenir le jet direct depuis le manche, avoir les jambes serrées ou très écartées, ouvrir le robinet de bain et positionner leur vulve dessous en écartant les jambes (un peu plus acrobatique).

Précaution : ne pas rentrer l’eau dans le vagin pour se masturber. Ceci s’appelle alors une douche vaginale et cela est fortement déconseillé. Le vagin n’est pas sale et au contraire, faire des douches vaginales le rend vulnérable en éliminant les sécrétions qui le protègent.

Le téléphone portable 

Saviez-vous que votre addiction au téléphone pouvait s’aggraver au point de devenir un indispensable de votre plaisir sexuel ? Eh bien voilà, le secret est révélé, nos téléphones peuvent aussi servir d’objet sexuel grâce au célèbre mode vibreur ! Le site Agents Of Ishq, qui aide les Indiennes à assumer leur sexualité (go girls !), indiquait suite à un sondage de 2017, que 17% d’entre elles utilisent notre bon vieux Nokia 3310 comme vibromasseur ! Si vous n’avez pas jeté le vôtre ou que vos parents en gardent un dans un vieux tiroir, vous savez ce qu’il vous reste à faire, en plus de jouer à Snake !

La selle du vélo

Que toutes celles qui ont déjà ressenti une sensation d’excitation en chevauchant leur vélo lèvent la main ! Les différents témoignages qu’on peut lire sur Internet confirment qu’il est difficile d’avoir un orgasme avec sa selle de vélo (forcément plus compliqué quand le clitoris n’est pas stimulé, car il est situé plus haut). Cependant, la position du chevauchement et le frottement contre la culotte, peuvent provoquer chez certaines des sensations agréables, selon la position dans laquelle on se place et selon son imagination sexuelle bien sûr !

La machine à laver 

Si vous avez été des fans inconditionnelles de la série Mad Men, vous vous souvenez sûrement de la scène mythique de la machine à laver avec Betty Draper (cf vidéo Youtube ci-dessous). S’il est vrai que les machines à laver d’antan vibraient à en faire trembler les murs, aujourd’hui nos machines sont plus discrètes (dans la même veine que les aspirateurs silencieux) et donc moins performantes pour la recherche orgasmique. Cependant, vous pouvez toujours essayer de vous coller contre votre machine ou de vous asseoir dessus pour voir si elle est assez puissante. Autrement, dernier recours, aller faire un tour chez mamie en n’oubliant pas d’apporter votre linge sale comme prétexte !

La brosse à dents

Le manche ou la brosse, à vous de choisir en fonction de vos envies. Le manche peut servir pour une masturbation pénétrante, tandis que la brosse sera plutôt utile pour caresser le clito. Attention, il est préférable d’utiliser une brosse à poil souple, sinon aïe aïe aïe, surtout si vous optez pour la brosse à dents électrique. Un couple anglais s’est d’ailleurs lancé dans la création d’un produit spécifiquement prévu pour la masturbation avec brosse à dents : le tingletip. Ce sextoy qui ressemble à une brosse à dents, a un capuchon qu’on peut retirer pour le placer sur une vraie brosse à dents électrique. Le couple préconise de prendre une brosse de la marque Oral B pour une meilleure utilisation.

Le bord d’une chaise 

Comment fait-on ? On s’assoit sur le bord de sa chaise, jambes bien serrées, et on effectue des mouvements avant-arrière avec cuisses-fesses-bassin. Vos cuisses vont frotter vos lèvres, qui elles-mêmes par ce mouvement vont stimuler votre zone clitoridienne. Pour celles qui aiment jouer le jeu de l’exhibition, c’est une pratique que vous pouvez faire un peu partout si le cœur vous en dit : au restaurant, au bureau ou sur un banc de rue, mais attention à ne pas vous faire repérer !

Le sextoy 

Le sextoy reste un incontournable qui ne pouvait être absent de la liste ! Du traditionnel canard vibrant, en passant par les vibromasseurs Rabbit (permettant une stimulation vaginale et clitoridienne à la fois), aux stimulateurs clitoridiens, notre époque regorge de choix pour la masturbation féminine. Les marques font tout pour que notre plaisir innove et enchaînent donc les nouveautés. Comme vous le savez, sur Desculottées, on aime bien essayer des sextoys de temps en temps et vous partager notre avis. Pour lire nos avis sextoys, rendez-vous sur la rubrique Les tests.

Cette liste n’est pas exhaustive bien sûr, alors si vous avez d’autres conseils de masturbation à partager, n’hésitez pas à nous en faire part en commentaires ou sur les réseaux sociaux ! 

Nietzsche et Mme Bovary sont mes parents, Don Juan est mon premier amour. C'était mal barré. Les chiennes ne font pas les chattes.