“Il faut faire une pause dans notre relation”. Ouille, la phrase est tombée comme une sentence et elle fait mal. On se demande si ce n’est pas un euphémisme pour nous dire qu’en fait c’est terminé, et qu’on va simplement se faire jeter dans quelques jours. Tout plein de questions émergent, peut-être même qu’on s’énerve, qu’on a envie de tout casser, de pleurer jusqu’à la noyade, et pourtant faire une pause n’est pas toujours le signe d’un drame dans le couple et peut même lui redonner du souffle !

Faire une pause pour mieux comprendre la rupture

Cas le plus évident : on fait une pause parce qu’on veut rompre, mais ce n’est pas encore une certitude. Dans ce cas-là, décider de faire une pause est un moyen de se dire : bon, ça ne marche plus, mais on reconnait qu’on a vécu de bons moments, prenons le temps de souffler loin l’un de l’autre et voir si cet éloignement confirme ou infirme le sentiment. S’éloigner quelques temps peut permettre à chacun.e de se recentrer sur soi pour comprendre pourquoi il/elle ne supporte plus cette relation, pourquoi cela va si mal. C’est l’occasion de faire le point, d’annoncer à l’autre que la relation va dans le mur et qu’on ne s’y sent pas épanouie. C’est aussi un moyen de rompre par étapes, certes cela peut paraître lâche, voire un peu sadique, mais c’est toujours mieux que de rompre du jour au lendemain par sms ou de disparaître subitement, ne pensez-vous pas ? De plus, une rupture est parfois la meilleure chose qui puisse vous arriver, pour vous et votre sexualité, comme n’ont pas hésité à le témoigner des personnes divorcées dans un précédent article.

Faire une pause pour pour mieux reprendre la relation 

“Après la pluie, le beau temps” nous dit l’adage bien connu. Comme la nature est bien faite, la pluie verdit le paysage, tout comme un petit orage de couple peut ensuite redonner vie à une relation qui s’asséchait. Prendre quelques jours, quelques semaines, quelques mois, pour s’éloigner peut être salutaire pour chacun des partenaires, quand il devient difficile de savoir où se situe désormais notre amour. A chacun alors de se demander ce qui dans sa propre attitude porte préjudice à la relation, d’évaluer plus précisément ce qui l’ennuie chez l’autre actuellement, de sortir d’une routine éventuellement devenue mortifère pour revivre différemment, de renouer le dialogue. Dans un couple, on peut vite avoir tendance à s’oublier et à vouloir fusionner, et dans ces cas-là se retrouver avec soi-même pour soi-même peut apporter ce bol d’air frais qui manquait. C’est aussi l’occasion de se manquer de nouveau, pour se rendre compte à quel point on est bien l’un avec l’autre. Et pourquoi pas se rapprocher petit à petit en testant de nouvelles pratiques comme faire l’amour à distance ?

 

Comment as-tu trouvé cet article ?

Cliquer sur une étoile pour le noter

Moyenne des votes / 5. Les votes :

Nietzsche et Mme Bovary sont mes parents, Don Juan est mon premier amour. C'était mal barré. Les chiennes ne font pas les chattes.

Un commentaire

  1. Un autre moyen de faire une pause peut être aussi d’accepter, par accord/consentement mutuel, d’aller voir ailleurs. En ce sens, la série « Wanderlust » est assez intéressante et montre comment peut évoluer la relation (sexuelle) dans un couple, même après 20 ans de mariage.
    Je te rejoins pour dire que parfois la pause n’est pas toujours mauvais êta la fin du couple. Chaque cas a ses particularités.
    Bravo pour l’article très d’actualité à une époque où la communication importe encore plus.

Répondre

Faire une pause dans le couple : le début de la fin ?

Temps de lecture: 2 min