C’est connu, la mode et le mannequinat sont le règne de la jeunesse et recrutent habituellement leurs modèles avant 16 ans. Il est extrêmement rare de voir un visage ridé dans une pub et encore moins un visage féminin, car comme vous le savez la pression de la jeunesse pèse davantage sur les femmes. L’agence Oldushka a choisi de dire non à ce diktat et de valoriser la beauté des personnes plus âgées, en ne recrutant que des modèles ayant au moins 45 ans. Novateur et avant-gardiste !

La revanche des vieilles grand-mères

Le photographe russe Igor Gavar donne naissance à l’agence Oldushka en 2016, suite à un projet mettant en scène le look des retraité.es sur son blog.

Le nom de l’agence parle de lui même : Oldushka est un jeu de mot entre old (“vieux” ou “vieille” en anglais) et babushka (“grand-mère” en russe). Avec des modèles dont l’âge atteint jusqu’à 85 ans, cette agence de mode ultra moderne tient à prouver que la beauté est présente à tous les âges et qu’il n’y a pas que le bon vin qui peut se bonifier.

oldushka
Tatyana, modèle de l’agence Oldushka

Selon le fondateur, “pour la plupart d’entre nous, les grands-parents ne sont que des vieillards, seulement bons à rester à la maison ou à s’occuper des enfants.” Photographier et offrir une plateforme de visibilité à ces modèles âgés, c’est montrer que la vieillesse est multiple, que différents modes de vie existent, que vieillir n’est pas nécessairement synonyme de mort de la beauté et de la sexualité. C’est un moyen de rendre visible une tranche de la population bien souvent rendue invisible par le monde de la mode.

Nous avions mis en lumière la richesse de la sexualité après 40 ans via une série de témoignages, démontrant ainsi que la jeunesse n’est pas forcément l’idéal pour le plaisir sexuel. Dans la même veine, l’agence Oldushka prouve via ses mannequins seniors que le cheveu blanc peut se porter fièrement et qu’un visage ridé recèle une beauté sous-estimée.

Oldushka est présente dans quatre villes russes : Moscou, Saint-Pétersbourg, Tcheliabansk et Omsk. Retrouvez plus d’infos sur l’agence et de photos des modèles sur le site Internet et la page Instagram d’Oldushka.

Les chiennes ne font pas les chattes. J'oscille entre les deux.