Parlons pipe et parlons bien ! La fellation est un sujet dont j’ai envie de parler depuis bien longtemps. Elle est tellement répandue et en même temps aussi vue parfois comme un truc sale et qui donne envie de vomir. Beuuurk ! Hey mes p’tites chéries, si la féfé c’est sale alors le reste c’est quoi ??

Lorsqu’on parle de plaisir à deux, la fellation est presque un incontournable. Elle peut procurer autant de plaisir à la personne qui la donne qu’à celle qui la reçoit. Mais pas pour tout le monde, retour sur une pratique de rapport de force. C’est parti !

Pour parler fellation, on doit parler verge en érection

schéma d'un pénis en érection
Pénis au repos VS pénis en érection

Je vous présente l’anatomie d’un pénis illustré et les détails de chaque partie. C’est bien évidemment des infos à connaître par coeur pour une fellation du tonnerre (interro !). De plus, lorsque vous allez lire le guide pour devenir la reine de la fellation, vous retrouverez tous ces termes. Il sera plus facile à comprendre si nous sommes dans un premier temps d’accord sur les termes.

  • Le frein, c’est la partie qui retient la peau du pénis lors de l’érection, elle retient la peau qui se décalotte du gland.
  • Le gland, c’est le haut du pénis, l’extrémité et là où l’homme est le plus sensible. La muqueuse qui la recouvre est fine et devient presque violette avec l’afflux sanguin pendant l’érection.
  • Le méat est l’orifice présent au bout du pénis et la limite entre l’extérieur et l’intérieur (l’urètre).
  • L’urètre est le canal qui permet à l’urine et au sperme de passer (pas d’inquiétude, l’homme n’urine pas lorsqu’il est en érection).
  • La couronne représente la jonction entre le gland et la hampe. Elle est ultra sensible.
  • La hampe représente la partie longue et dure du pénis, qui injectée de sang permet de faire durcir le pénis.
  • La racine c’est la base du pénis.
  • Les testicules sont les bourses (scrotum) qui sont en dessous du pénis, la peau est très sensible et le moindre mouvement brusque peut tout stopper à cause de la douleur.
appareil génital masculin
Anatomie de l’appareil génital masculin

La fellation c’est quoi en réalité ?

Le sexe buccal et oral par la fellation

La fellation est un art sexuel merveilleux pour celles et ceux qui la pratiquent. “Cadeau du ciel pour les femmes” comme dit Miranda dans Sex and the city. Lécher la verge c’est pas que pour les “salopes”. De nombreuses femmes se posent des questions. Ainsi elles n’osent pas le faire d’elles-mêmes ou pratiquent à contrecoeur pour faire “plaisir” à l’autre.

Malheureusement faire plaisir sans en avoir envie, c’est comme manger une crêpe au Nutella après avoir mangé une choucroute… ça donne envie de vomir.

La fellation est une pratique qui permet de prendre le pouvoir. Elle ne doit pas être pratiquée sous la contrainte et s’il n’y a pas de consentement, c’est nul et ça s’appelle du viol, petite piqûre de rappel.

Le plaisir de cette pratique est principalement liée au fait d’avoir un contrôle total et absolu du sexe de celui qui se fait sucer. Être maîtresse du don que l’on a envie de faire à la personne que l’on aime (pour un soir ou pour la vie) participe grandement au plaisir ressenti. Et il est possible d’intégrer cette pratique lors d’une séance de sexe sans pénétration.

Être sucé et léché, une vraie jouissance pour l’homme

Sucer c’est voluptueux et faire une fellation permet de ressentir en bouche l’excitation de l’autre. Le sexe répond au moindre mouvement et le receveur ne peut pas mentir. Si ça ne l’excite pas, le pénis ne sera pas gorgé de sang et moins dur. Lorsque  la pratique est faite avec désir, c’est orgasmique pour les deux partenaires.

Juste en lui donnant du plaisir avec la langue, la relation se transforme. Donner est la meilleure des choses pour mieux recevoir. L’instinct en éveil, il est assez simple de savoir ce qui est bon, l’écoute, le souffle, la respiration, le corps qui se lâche… et surtout le plaisir que cela procure de donner du plaisir à l’autre. Les mouvements du corps de l’homme sont de vrais guides.

Je tiens à préciser quelque chose d’important : la fellation n’est pas une performance. On ne cherche pas à mesurer combien de temps on tient, combien de va-et-vient on fait, la vitesse des mouvements et encore moins le record du monde de l’éjaculation… parce que ça n’apporte rien aux partenaires.

La pipe est souvent la pratique favorite des hommes car les sensations sont démultipliées et décuplées. La bouche a des muscles plus forts que le vagin, la langue peut faire des mouvements doux et les lèvres entourent le pénis plus subtilement (ou plus fortement).

Ce que disent les femmes qui aiment la fellation

C’est un régal ! Et surtout ça donne un vrai pouvoir de jouissance. C’est aussi un don d’amour et le retour du don peut se faire plus tard. L’important est d’avoir un équilibre dans le partage.

Pour les femmes, la fellation c’est prendre le pouvoir, décider de sucer, choisir de lécher ou de caresser, c’est leur volonté !

Ce qui importe beaucoup aux femmes qui pratiquent la fellation c’est aussi le fait qu’elle se fait à deux. Elle augmente la complicité entre les partenaires. Elle ne se fait pas qu’en faisant des mouvements de va-et-vient le plus vite possible et à attendre que l’homme jouisse.

C’est des caresses, les léchouilles, des frottements, avec les mains, la langue, la bouche, sur tout le corps et autour du pénis. C’est aussi des échanges de regards, le souffle, la chaleur, la respiration…

Pourquoi pratiquer la fellation ?

Pratiquer un réel échange de pouvoir grâce à la fellation

Ce qui rend fou avec cette fellation c’est que quoi qu’on en dise, c’est un réel acte d’échange de pouvoir. Autant l’homme peut se sentir au-dessus car il se sent fort et maître d’avoir sa ou son partenaire entre les jambes, autant il est délectable de pouvoir se dire en tant que donneuse buccal, que le plaisir donné est une volonté et non une soumission.

Quel kiff de pouvoir se rendre à l’endroit ultra sensible et intime de l’homme avec la bouche. L’échange est décuplé avec le don physique et corporel du donneur.

Pouvoir se livrer pour les deux partenaires dans cette discipline et se comprendre participe à une complicité plus forte dans une relation. La femme se sent maîtresse du plaisir de son homme, et ça lui donne un pouvoir immense. Ce sentiment de domination participe à son excitation.

Alors dans cette histoire, qui est réellement dominé ?

Domination ou soumission féminine alors ?

Vaste question. En général les hommes se sentent dominants dans la pratique.

Mais en réalité faire une pipe et une pratique dominatrice. L’homme est dans une position de vulnérabilité et pourtant il se laisse faire. La fellation demande de la confiance et surtout l’envie de partager.

Se faire sucer, dans notre société, c’est être fort et puissant. Une femme à genoux paraît soumise. Pour les hommes c’est avoir quelqu’un en dessous de soi et qui est à leur merci. C’est sacrément excitant.

Selon l’intention que chacun donne à l’acte, la fellation peut être un acte de domination ou de soumission, il n’y a pas de règles. Idem dans le cas du cunnilingus, qui est clairement un indispensable à ne pas négliger !

Pratiquer et devenir la Fée-llation !

Passer outre les inquiétudes du sexe dans la bouche

Lorsqu’on commence à pratiquer la fellation, on est dans l’inquiétude de ce truc qu’on doit mettre dans sa bouche. Ca peut être un peu flippant. Et comme tout acte sexuel il faut que l’envie soit la priorité.

Le désir amène à la recherche de nouvelles positions et pratiques avec la langue et les doigts. Pratique qui demande une confiance mutuelle. Devenir la reine de la fellation c’est aussi prendre son propre pied. L’homme a besoin d’avoir confiance en lui et en étant totalement ouverte à son plaisir et à l’écoute de son corps, il va être rassuré et s’abandonner aux mouvements. Aimer donner du plaisir à quelqu’un, c’est partager et être capable de se mettre à sa place.

Le plaisir à deux, faire l’amour par la bouche

Le plaisir de la fellation vient aussi du fait qu’il y a un consentement total ! Car il ne faut pas oublier qu’un homme qui bande ne veut pas forcément être sucé ou avoir des relations sexuelles de manière générale il faut toujours être sûr d’avoir l’accord de son partenaire. A ce sujet, je vous invite à découvrir le compte Instagram “Tu Bandes” qui met en exergue les préjugés sur la sexualité des hommes.

De la même façon, une fellation bien faite ne pourra être réalisée que par une personne qui y prend goût et qui en a envie. Ainsi cela permet de se mettre volontairement à la place du receveur et d’être à l’écoute de son corps.

Vous savez presque tout sur la fellation. Pour retrouver les conseils détaillés sur la pratique, les astuces pour exciter un homme avec la langue et ce que vous pouvez faire avec vos mains, vous pouvez télécharger le guide pour devenir la reine de la fellation en cliquant ici.


Julie desculottees
Julie

Coach Intime. Je t'aide à accueillir le plaisir au quotidien et jouir dans toutes les facettes de ta vie en étant toi-même.

Un commentaire

  1. C’est tellement simple expliqué comme ça !
    Un véritable acte d’amour et d’échange.
    Et l’inverse, le cunnilingus n’est pas mal non plus quand il est bien accepté par la receveuse.

Répondre

Tout savoir sur la reine de la pipe : la fellation

Temps de lecture: 7 min