Le porno est sale et vulgaire ? Le porno méprise les femmes ? Le porno n’est pensé que par les hommes pour les hommes ? Vraiment ? Alors, voici l’occasion pour chacun.e de contribuer à un nouveau regard sur les films pornos, en aidant au financement d’une production réalisée par deux femmes. Il ne vous reste que 2 jours pour financer le film “La dernière fois de Salomé” sur Kiss Kiss Bank Bank !

Un film d’autrice qui souhaite rendre le porno beau

“La dernière fois de Salomé” sera un film pornographique réalisé par Olympe de G et co-écrit avec Alexandra Cismondi, toutes deux co-créatrices de la série audio érotique L’Appli Rose. C’est un film qui se veut inclusif, décomplexé, anti-sexiste, anti-raciste, créatif et éthique. Elles souhaitent casser les codes du porno des plateformes gratuites, qui comme nous l’avons déjà mentionné sur le blog, devient si peu intéressant qu’on finit par ne plus vouloir en regarder (voir l’article, “pourquoi j’ai arrêté de mater du porno gratuit“).

Olympe de G souhaite créer un beau film sur le sexe, la féminité et le désir après 60 ans. Un porno féministe et engagé pour notre plus grand plaisir à tous.tes !

Olympe de G
Olympe de G, le swag fait femme

“La dernière fois de Salomé” : un pitch qui émoustille d’avance

Le film aura un format entre le film et le documentaire et nous présentera une belle femme, Salomé, 73 ans. Cette femme bien dans sa peau et libre a choisi le jour de sa mort et va dévouer la dernière année de sa vie à planifier ses derniers plaisirs, dont la dernière fois où elle aura du sexe! Pour trouver la bonne personne, elle décide donc de faire passer un casting.
Plusieurs personnes vont se présenter aux casting, avec des physiques, des âges et des délires sexuels différents. Sa voisine Sandra, qui est réalisatrice, lui propose de filmer le casting. C’est donc là que va se situer l’intrigue qui va se dérouler sous nos yeux. Qui va-t-elle choisir pour sa dernière fois ? Réponse à la sortie de “La dernière fois de Salomé” ! Tout ce qu’Olympe de G nous glisse comme indice, c’est que cette dernière fois sera aussi une première fois pour Salomé.

Cela donne envie d’en savoir plus n’est-ce pas ? Alors c’est parti, si vous souhaitez contribuer à la création de ce film porno féministe, engagé et inclusif, vous pouvez encore contribuer au financement participatif sur Kiss Kiss Bank Bank !

Nous soutenons complètement ce projet qui a cette vertu rare de prendre pour personnage sexuel principal une femme âgée de plus de 60 ans. La sexualité des seniors est occultée à tort dans notre société et c’est un sujet que nous avions déjà abordé dans l’article Mamie aime tricoter. Se mettre des doigts aussi. Alors, on dit merci Olympe de G et au plaisir d’une rencontre érotique avec Salomé très prochainement !

Les chiennes ne font pas les chattes. J'oscille entre les deux.