Pussypedia est une encyclopédie gratuite, bilingue (anglais – espagnol) qui a pour visée de fournir des informations de qualité sur le corps féminin et la santé sexuelle en général. Après une campagne crowdfunding qui a récolté deux fois le montant souhaité, le site est enfin disponible et accessible pour tous.tes ! Une mine précieuse d’informations et une initiative géniale pour améliorer la connaissance sexuelle de chacun.e d’entre nous.

Pussypedia pour pallier au manque d’informations et connaissances sur l’éducation sexuelle

Pussypedia est né d’un constat que nous avons tous.tes dans la société : l’éducation sexuelle continue d’être “un continent noir”. Les prouesses technologiques continuent, l’humain a marché sur la Lune au siècle dernier et pourtant dessiner correctement les organes sexuels de la femme reste encore un défi. Ce que nous apprenons sur le corps est principalement issu d’une culture misogyne ou d’une industrie publicitaire qui souhaite faire du rendement sur le corps des femmes, sans réellement se soucier de leur santé réelle. Dès lors, comment comprendre, aimer, respecter et avoir le contrôle sur un corps dont on ne comprend rien ?

Pussypedia propose trois types de contenus différents sur le site :

  • Un modèle interactif 3D de l’ensemble du système génital féminin
  • Une curation de ressources vérifiées et qualitatives sur la santé sexuelle et reproductive
  • Des articles originaux parlant aussi bien de la puberté, que de menstruation, de ménopause, de prolapsus génital (descente d’organes), de la santé trans-e ou encore des droits en matière de reproduction

Une communauté de contributeurs et contributrices engagé.es

Pussypedia est un projet à l’initiative de la journaliste scientifique américaine Zoe Mendelson et de la graphiste mexicaine Maria Conejo. Nous vous avions déjà parlé de Pussypedia en 2018 suite à leur crowdfunding à succès.

Pussypedia fonctionne de façon collaborative, grâce à 200 personnes en provenance de trois continents différents. Tous les articles présents (hormis sur les trans-es, non-binaires, intersexes et handicapé.es) sont écrits, corrigés et illustrés par des bénévoles.

Dessin tiré du site Pussypedia, réalisé par Jacqueline Tellez

Leave the pussy alone

Le choix du terme “Pussy” n’est pas anodin pour les fondatrices. Leur idée est de reprendre le contrôle de ce terme en lui donnant un rôle inclusif, du point de vue organe et genre. C’est “une sorte de combinaison de vagin, vulve, clitoris, utérus, vessie, rectum, anus, et peut-être même testicules.” Si les fondatrices du site sont toutes deux cis-genres, elles précisent que Pussypedia vient d’abord de leur difficulté à trouver de l’info accessible sur le fonctionnement de leur corps. Elles ne souhaitent pas pour autant suggérer qu’avoir une pussy les définit en tant que femme et rappellent qu’on peut avoir une pussysans être une femme et être une femme sans avoir une pussy.

Pussypedia est une super initiative à soutenir ! Allez lire le contenu du site, partagez l’information autour de vous et sur les réseaux sociaux. La connaissance du fonctionnement du corps, une meilleure compréhension de la sexualité, est la clé du bien-être intime pour tout le monde. Vous pouvez également contribuer au développement de Pussypedia en proposant du contenu pour leur site ou avec un don financier.

Site web: https://www.pussypedia.net

Les chiennes ne font pas les chattes. J'oscille entre les deux.