Le cunnilingus est une pratique qu’on ne vous présente plus, n’est-ce pas ? Cet acte sexuel qui consiste à lécher la vulve, et plus précisément le clitoris, d’une femme pour lui donner du plaisir est autant source de questionnements, de craintes, de fantasmes, que d’orgasmes chez les femmes ! Les personnes se demandent souvent comment bien faire un cunnilingus, comme si seule la personne qui lèche avait un rôle à jouer dans le plaisir ressenti. Erreur, car le sexe à deux nécessite que les deux jouent le jeu. Même la personne qui reçoit le cunnilingus peut influer sur son propre plaisir pour qu’il atteigne des sommets. Voici quelques conseils pour vous aider à prendre plus de plaisir.

Se détendre de la vulve

Il arrive régulièrement que des femmes nous envoient des messages pour nous expliquer leur malaise face au cunnilingus. En effet, il n’est pas rare que des femmes se sentent embarrassées de faire cette pratique, aient du mal à ressentir réellement du plaisir et se sentent crispées. Dans ces cas-là, elles vont soit l’éviter à tout prix, soit subir plus qu’apprécier leur cunnilingus. La première clé pour apprécier le cunnilingus, c’est d’arriver à se sentir détendue. La crispation peut être due à un manque de confiance en soi, à une honte de son corps ou dans un cas plus extrême à un traumatisme. Certaines femmes craignent par exemple que l’odeur et le goût de leur vulve soient repoussants, ou trouvent leur vulve moche. Or, sachez que si votre compagnon ou compagne prend du plaisir à vous lécher, c’est déjà un bon signe qu’il n’y a pas de raison de vous inquiéter pour cela. En décomplexant au sujet de cette zone intime de votre corps, vous avez déjà parcouru 50% du chemin pour améliorer votre plaisir pendant un cunnilingus !

Avoir un.e partenaire à l’écoute de ses désirs

Un.e partenaire attentionné.e ne se commande pas encore sur Uber Eats, mais il est tout de même essentiel que votre compagne ou compagnon soit à l’écoute de votre corps, de vos réactions et de vos envies. C’est valable pour le cunnilingus et pour la sexualité en général. Cette écoute attentive va lui permettre de s’adapter et d’ajuster sa manière de faire son cunnilingus en fonction de vous. C’est d’abord votre plaisir qui est en jeu à ce moment-là, c’est donc important d’être en mesure de capter les variations qui vous font vibrer. C’est également important pour que vous vous sentiez le plus en confiance possible et donc assez à l’aise pour vous laisser faire.

couple amoureux dans un lit

Guider votre partenaire

Si vous êtes détendue, que votre partenaire vous a mis en confiance, il n’y a plus de raison de ne pas oser le/la guider dans votre plaisir ! Cela peut passer par la parole, mais aussi par vos gestes. Vous pouvez aussi bien lui glisser un “plus lentement” pour l’inciter à ralentir ses mouvements, que lui retenir légèrement la tête avec votre main pour qu’il comprenne le message. Vous aimeriez encore plus sentir sa bouche contre vous ? Collez plus fortement votre pubis contre sa bouche. Vous voudriez qu’il utilise ses doigts en même temps ? Prenez sa main et dirigez-là au bon endroit. En somme, soyez guide, mais sans oublier de vous laisser porter par vos sensations !

Etre aussi active pendant le cunnilingus

De prime abord, le cunni est le moment idéal pour uniquement se la jouer étoile de mer. C’est vrai que c’est la pratique par excellence pour se laisser aller à ses sensations pendant que l’autre s’exécute et ne se soucie que de notre plaisir. Cependant, même allongée sur le dos, il vous est possible d’être active dans ce moment pour accroître votre plaisir. Onduler du bassin, écarter ou serrer les jambes, caresser votre corps et celui de l’autre en même temps, donner des directives, agripper ses cheveux ou son dos, lui mettre une claque, faire des mouvements de va-et-vient sur sa bouche… faites preuve d’imagination et ajustez vos réactions en fonction du plaisir du moment. Ce sera potentiellement plus excitant pour vous comme pour votre amant.e.

Varier les positions

Quand on pense cunni, on imagine tout de suite la position de la femme allongée sur le dos. Or, le cunnilingus peut s’apprécier dans différentes positions. Vous pouvez être assise sur le visage de l’autre, essayer la position 69 (en vous mettant au-dessus ou en-dessous), être debout devant l’autre, en cuillère dans le lit, ou encore à quatre pattes à la manière d’une levrette. N’hésitez donc pas à tester le cunni dans différentes positions, car vous pourriez être surprise de découvrir qu’une nouvelle position vous procure encore plus de plaisir.

Dessin de cunnilingus avec la fille assise sur le visage
Image du site School Of Squirt

Combiner cunni et pénétration

Le cunnilingus s’exécute surtout avec la langue et la bouche, mais il est possible de l’agrémenter avec des mouvements de pénétration. Cela peut être via un ou plusieurs doigts insérés dans le vagin, ou encore en s’aidant de sextoys. Cela fonctionne aussi avec la stimulation anale, pour celles qui en sont adeptes. Vous avez l’âme libertine ? Un plan à trois est l’occasion parfaite pour vivre un cunnilingus prenant des formes multiples !

Le cunnilingus peut être réjouissant de différentes façons, à condition de ne pas le négliger et de faire preuve d’imagination pour lui donner encore plus de piquant !

Les chiennes ne font pas les chattes. J'oscille entre les deux.