Le visionnage de films pornographiques est souvent associé à une activité solitaire un peu triste. On imagine généralement le jeune adolescent dans sa chambre qui se pignole frénétiquement devant cette chair qui s’agite sous ses yeux. Le porno est perçu comme un moyen d’expulser des désirs sexuels non assouvis et de combler une potentielle insatisfaction sexuelle. C’est ce postulat qui fait émerger des doutes dans certains couples : dois-je m’inquiéter si je réalise que l’autre regarde du porno ?

Il ne faut pas avoir peur de la masturbation de l’autre

Aborder la question du visionnage de films pornos, c’est inévitablement affronter le sujet de la masturbation, cette activité qui implique de se donner du plaisir en solitaire. Un proverbe médiéval bien connu affirme “Charité bien ordonnée commence par soi-même”, qui peut assez bien s’appliquer dans le domaine sexuel, car la masturbation aide à mieux connaître son corps et ce qui anime son plaisir.

Le problème de la masturbation est qu’elle se traîne une mauvaise réputation depuis trop longtemps. Saviez-vous qu’au XIXè siècle, les médecins français n’ont eu de cesse de réprimer la masturbation, par peur entre autres qu’elle n’empêche les naissances ?

De nos jours, la masturbation est un sujet qui est plus facilement abordé, comme le démontre l’existence d’un Petit Guide de la masturbation féminine, écrit par Julia Petri, du compte Instagram @gangduclito. Cependant, on l’associe encore trop à une activité essentiellement masculine et représentative d’un manque d’activité sexuelle satisfaisante. Tout le monde a en tête ces films américains badauds où sont mis en scène des jeunes adolescents puceaux qui se masturbent avec une frénésie désespérée. Dans la série Netflix Sex Education, le personnage principal Otis n’arrive pas à se masturber, ce qui contraste avec la vision habituelle d’une masturbation évidente chez les garçons, mais rappelle aussi l’association de cette pratique avec le monde adolescent. Côté féminin, la série Netflix Workin Moms montre essentiellement des scènes de masturbation féminine associées à un besoin de compenser un moment de frustration dans leur quotidien.

femme qui se masturbe

Ces représentations ont des conséquences sur le rapport à la masturbation que peuvent avoir des personnes dans leur couple. Penser que la seule satisfaction sexuelle légitime a forcément lieu uniquement à deux, que l’envie de se masturber dénote forcément un manque, a pour effet de rendre insupportable la masturbation de l’autre dans certains couples, avec un facteur aggravant si elle a lieu devant des films pornographiques. Le film sexuel implique de s’exciter devant des acteurs ou actrices, voire des personnages animés dans le cas des hentai. Comment accepter que son/sa partenaire regarde du porno, si nous pensons que sa masturbation est la preuve que nous ne le/la satisfaisons pas?

Faire la différence entre fantasme et réalité

Une jeune femme nous a fait part de son malaise sur notre compte Instagram quand son copain lui a partagé un porno qu’il aimait, mettant en scène une forte domination de l’homme sur une femme, réduite au rôle de femme-objet. Cela veut-il dire que son copain voit cela comme un idéal de sexualité ? Le questionnement sur ce que les films porno retranscrivent du désir sexuel de l’autre est revenu plusieurs fois parmi les réponses de notre communauté Instagram à la question “Votre partenaire aime regarder du porno. Qu’en pensez-vous ?”

enquête instagram desculottees
Témoignage issu de l’enquête Instagram

Le cinéma pornographique, c’est… du cinéma ! Lorsque nous regardons Harry Potter, nous rêvons peut-être d’être à la place des petit.es sorcier.es de Poudlard, mais nous avons conscience que ce n’est que de l’imaginaire. Idem, quand nous regardons un film violent avec des scènes de bagarre et de tuerie. Nous pouvons être pris dans l’action du film, le trouver intéressant et vouloir s’identifier aux personnages, sans pour autant vouloir reproduire le scénario dans notre vie. Pourquoi est-ce si compliqué de réaliser que c’est le même mécanisme dans la pornographie ? Ce n’est pas parce qu’une personne est excitée par un scénario qui vous étonne, qu’elle rêve à tout prix de vivre cela dans la réalité. Cela peut être un indicateur de ses fantasmes, mais en aucun cas une preuve irréfutable d’un désir certain de le retranscrire dans la réalité. Idem, ce n’est pas parce que votre partenaire est excité.e par une actrice en particulier, qu’il/elle ne vous aime pas, ne vous désire pas, car vous ne lui ressemblez pas. Les actrices pornographiques sont des actrices et sont là pour susciter le désir.

La pornographie est une industrie du fantasme sexuel, donc elle a pour objectif principal d’être un outil pour la masturbation de ses spectateurs/spectatrices. Il est donc tout à fait normal qu’une personne qui en regarde ait envie de se caresser et de jouir devant ces images. Il est vrai que parmi les sites de porno gratuit, on retrouve de nombreuses scènes gonzo, avec une mise en scène très pensée pour un public masculin, avec des schémas sexistes et patriarcaux évidents et parfois une extrême violence dans les pratiques sexuelles. Cependant, hommes et femmes en regardent, c’est donc que ces fantasmes plaisent à différents types de publics. Il existe par ailleurs différents types de pornographie, plus alternatifs, qui peuvent faire fantasmer autrement que les clichés habituels, comme la pornographie audio avec les podcasts Voxxx créés par des femmes, ou encore la pornographie de réalisatrices comme Erika Lust, Ovidie ou Anoushka par exemple.

On peut ne pas aimer cette industrie et le cinéma qu’elle produit, cependant il est important dans un couple de ne pas vouloir enfermer le corps de l’autre dans ses propres considérations. Sauf preuve du contraire, le corps de votre partenaire lui appartient et c’est donc de son droit de vouloir se masturber, soit via le seul pouvoir de son imagination ou devant des films si cela lui procure de l’excitation. De plus, il ne faut pas négliger la force de l’imagination sexuelle pour stimuler votre libido de couple !

couple qui fait l'amour

Regarder du porno à deux : un aphrodisiaque ?

Une majorité de nos fans ayant répondu à notre enquête Instagram, ont mentionné leur plaisir de regarder du porno en compagnie de leur compagne/compagnon.

En effet, regarder du porno en couple peut être un bon moyen de stimuler le désir sexuel dans le couple. Tout d’abord, cela peut vous permettre de découvrir des fantasmes en commun ou d’en savoir plus sur les fantasmes différents de votre partenaire. Ecouter ou voir ce qui excite l’autre peut avoir comme effet de vous exciter à votre tour et créer une nouvelle complicité entre vous. Plutôt que d’avoir peur des fantasmes sexuels de l’autre, pourquoi ne pas oser lui poser la question et vous faire une petite séance ciné X à deux ? Peut-être que cela vous donnera de nouvelles inspirations pour renouveler votre vie sexuelle ensemble !

couple devant un ordinateur

D’autres personnes aiment savoir que leur partenaire regarde du porno, mais ne veulent pas forcément savoir quels sont les types de fantasmes regardés. Nous avons tous.tes droit à notre jardin secret, et il est de votre droit de préférer ne pas vouloir vous introduire dans celui-ci.

La pornographie au sein du couple n’est pas un drame, tant qu’il s’agit d’une pratique qui garde son rôle d’aide au fantasme et à la masturbation. Bien sûr, si votre partenaire se met à vouloir vous imposer des pratiques qui vous déplaisent, à ce moment-là la situation devient problématique et toxique, mais cela ne sera pas la cause du support uniquement, mais avant tout du désir de violence de votre partenaire. Il existe bien sûr des cas particuliers d’addiction à la pornographie, qui peuvent impacter négativement le couple, mais il s’agit de spécificités.


Si vous êtes heureux.se dans votre couple, que l’harmonie règne entre vous et que votre sexualité fonctionne bien, pourquoi vous inquiéter car votre partenaire se fait plaisir de temps en temps devant son écran ? Si vous avez des doutes et que vous pensez que cela cache une insatisfaction sexuelle, plutôt que de préjuger, posez-lui la question avant de vous alarmer.
Autrement, il n’y a pas de raison d’empêcher votre chéri.e de regarder du porno, car dans une relation, il est important de permettre à chacun.e un espace de liberté sexuelle individuelle et de stimuler son imagination. Cela démontre une confiance mutuelle, un respect de l’individualité de chacun, et peut avoir d’excellents effets sur votre sexualité de couple, en plus de faire la preuve d’une relation saine et complice.

Les chiennes ne font pas les chattes. J'oscille entre les deux.