“Foufoune dans ta bouche”, c’est le nom du dernier single de Mara, une chanteuse et DJ suisse qui est là pour “Foulamerde”, selon ses propres termes. Pour réaliser le clip de cette nouvelle chanson qui revendique un pouvoir du sexe féminin, Mara lance un appel de fonds.

La foufoune power

Ce qu’on retient du morceau, c’est évidemment la répétition en boucle de la phrase “Foufoune dans ta bouche”, qui a deux significations selon la chanteuse : un premier sens qui décrit le cunnilingus et un deuxième sens qui exprime une volonté de dire “Tais-toi” , “Je m’en fous”.

Avec un second degré indéniable et une énergie sans faille, Mara s’est bougée pour quitter la Suisse et aller chauffer également les soirées parisiennes. Elle y organise des soirées “Foulamerde”, un concept qu’elle a créé dans l’idée de “se libérer des codes et des règles qui nous empêchent d’être épanouis, de prendre sa liberté et s’affirmer de façon positive sans se soucier de ce que les autres en pensent.” Cette artiste indépendante se place sur le devant de la scène pour répandre sa force féminine, parler de sexe ouvertement en appelant une chatte une chatte et surtout ambiancer celles et ceux qui l’écoutent.

A l’image des chanteuses américaines de hip-hop, ou des chanteuses de funk brésilienne, qui n’hésitent pas à parler de sexe avec des mots crus et à nommer ouvertement leurs parties intimes, à base de “pussy” en anglais ou de “buceta” en portugais, Mara souhaite casser la pudeur francophone. Elle revendique la puissance de la foune, qui peut prendre le dessus et s’imposer dans la relation à l’autre. Avec son morceau au rythme entraînant, Mara nous offre une nouvelle version de “gorge profonde” avec vulve, qui ferme le clapet au machisme, au sens propre comme au figuré.

Pour soutenir le lancement du clip, rendez-vous sur sa page de crowdfunding.

Les chiennes ne font pas les chattes. J'oscille entre les deux.