VulvaPop, c’est le nom donné à ce kit de création original qui vous permet de mouler votre vulve et de la transformer en sucette ! Drôle d’idée n’est-ce pas ? Au-delà de l’aspect trivial du projet, VulvaPop se donne pour mission de vous faire apprécier votre vulve telle qu’elle est et de savourer son existence, en toute simplicité et sans gêne.

La vulve part en sucette

Bianca Barbat travaille dans un restaurant de Barcelone, quand une de ses amies arrive pour lui offrir sa propre vulve moulée en forme de sucette. Séduite et amusée par ce cadeau original, elle se lance dans la création de VulvaPop, avec cette envie de permettre aux personnes de sexe féminin “de regarder leur vulve avec moins de préjugés, d’apprendre à se connaître” m’explique-t-elle lors d’un entretien téléphonique. Avec VulvaPop, vous avez votre propre kit DIY (do-it-yourself), qui vous permet de créer une sucette prenant la forme de votre vulve. Vous avez le choix entre 8 goûts pour votre sucette dont pêche, citron, chocolat ou encore piña colada. Petit rappel au cas où certain-es d’entre vous paniqueraient, on parle bien de mouler la vulve et non le vagin. Il s’agit donc de mouler la partie externe de l’organe génital féminin qui contient les petites lèvres, les grandes lèvres, le clitoris, l’urètre et l’entrée du vagin.

Photo de la sucette VulvaPop
Photo de VulvaPop

Au départ du projet, Bianca revendiquait l’idée de se battre pour rendre visible la vulve, mais au fur et à mesure elle finit par réaliser que le message est autre. “Finalement, ce ne doit pas être une lutte, mais une invitation à s’aimer, à mieux se connaître, à ne pas être trop dure avec soi et à se sentir libre de s’explorer.” Utiliser la forme de la sucette est une façon de dédramatiser son corps, de le rendre amusant à regarder et de se réapproprier son intimité. Chaque kit contient d’ailleurs un miroir, pour pouvoir observer sa vulve et opérer facilement le moulage.

Photo du kit VulvaPop
Le kit VulvaPop

VulvaPop est aussi une initiative pour dé-sexualiser la représentation de la vulve, qui devient avant tout une forme, et non plus seulement un morceau de chair. Mais sucer une vulve-sucette, n’est-ce pas tout de même un peu sexuel ? “Bien sûr, la vulve a aussi une dimension sexuelle et c’est bien. Effectivement, tu lèches ta VulvaPop ou peux décider de montrer à l’autre comment te lécher par exemple, si tu le souhaites. Mais ce n’est pas un objet sexuel, en ce sens qu’il n’a pas pour objectif de provoquer le plaisir comme un sextoy. C’est un outil pédagogique, pour faire réfléchir”, précise Bianca. Le premier test du projet avec trois femmes avait eu pour effet de déclencher naturellement des discussions sur la masturbation féminine et le plaisir sexuel, comme si le simple fait de voir des vulves de plus près permettait de libérer la parole et de créer plus de proximité.

Pour obtenir votre VulvaPop, il vous suffit de pré-commander le kit sur le site officiel, livré partout sauf aux Etats-Unis et au Canada à date. A noter que le projet étant encore en crowdfunding, il vous faudra probablement patienter un peu avant de le recevoir, car les envois commenceront lorsqu’un seuil minimum de pré-commande sera atteint.

Les chiennes ne font pas les chattes. J'oscille entre les deux.