COXXX est le nouveau-né des podcasts ayant pour objectif d’exciter nos oreilles ! Présenté comme une “invitation au plaisir pour phallus audophiles”, COXXX s’adresse au public masculin en priorité et souhaite montrer que la sexualité masculine est plus variée, complexe et sensible que nous ne le pensons.

Du porno subtil pour les hommes : on y croit !

La sexualité des hommes est plus volontiers associée au sens de la vue. Parmi les croyances populaires, il y a celle affirmant que les hommes auraient plus besoin de “voir” que les femmes pour se sentir excités. Ce nouveau podcast hot veut nous prouver le contraire en excitant les sens des hommes, via l’unique pouvoir de l’audio.

COXXX est la face masculine du podcast pornographique à succès VOXXX, qui s’adressait aux femmes. Avec COXXX, on prend donc les mêmes et on recommence ! Le projet est toujours réalisé par la réalisatrice porno Olympe de G et on peut retrouver dès le premier épisode, la voix envoûtante et hautement sexuelle de Lele O, également co-réalisatrice du projet. Comme dans la version pour femmes, le podcast COXXX invite cette fois-ci les hommes à se masturber. Imaginez-vous en train d’écouter 7 épisodes pornographiques, dans lesquels vous êtes placés au cœur de l’action ! Tentant, n’est-ce pas ?
La narration des situations est basée sur la technique du JOI (Jerk Off Instructions), à savoir le principe de se faire coacher par une voix érotique pour se masturber. La qualité sonore du podcast est impressionnante et donne vraiment la sensation que les voix qui nous parlent sont vraiment là, à côté de nous, au creux de notre oreille. C’est indéniablement troublant.

Chaque épisode du podcast propose un scénario différent, interprété par une voix, qui peut être masculine ou féminine. Les réalisatrices l’assurent, il y a eu “un vrai souci d’inclusivité en termes d’identité de genre et d’orientations sexuelles”. Dans l’épisode “Première fois”, excellemment interprété par Léopold d’Amour, nous sommes par exemple à l’écoute de la première fois d’un homme (visiblement plutôt hétéro jusqu’ici) avec un autre homme. On entend sa gêne des débuts mêlée à son envie, puis crescendo la tension monte, l’aisance le gagne, le désir le prend, puis enfin le plaisir qui n’a de cesse de gagner en puissance et profondeur. C’est réaliste, touchant, et excitant même pour des oreilles féminines. Cet épisode, qui brise le tabou de la bisexualité masculine et la normalise, est empli de sensibilité et beauté, tout en étant cru et incontestablement pornographique. A l’image de l’ensemble du podcast, Olympe de G et Lele O veulent nous démontrer qu’un nouveau porno empreint de subtilité peut exister. Regarder un porno sur les sites habituels gratuits de porno, c’est souvent passer du temps à chercher la bonne vidéo et une fois qu’on a trouvé son “tag parfait” (clin d’œil aux connaisseurs), c’est enchaîner des courtes séquences qui se ressemblent toutes en se masturbant, jusqu’à atteindre avec soulagement (et un peu blasé-e parfois) l’orgasme. Le format audio est une invitation à prendre plus le temps, à laisser l’excitation monter plus doucement et à faire travailler le cerveau pour qu’il produise ses propres images, peut-être un peu moins formatées. Ça n’excitera pas forcément tout le monde, mais la démarche novatrice est intéressante !

La puissance érotique des mots et de l’imagination

COXXX est comme sa soeur VOXXX, un podcast qui devrait plaire aux personnes sensibles au rôle de la voix dans le sexe. Si parler au lit est généralement un tue-l’amour pour vous ou que cela vous met extrêmement mal à l’aise, cela peut s’avérer plus difficile d’apprécier ce flot constant de paroles sexuelles. En revanche, si vous êtes sensibles aux mots du sexe et qu’entendre l’autre vous décrire ce qui lui plaît, ce qui l’excite, ce qu’il/elle vous fait, vous rend souvent dingue, vous avez de bonnes chances de prendre beaucoup de plaisir à écouter ce podcast !

Au delà du besoin de voir des images, ce qui peut éventuellement faire louper l’expérience est la difficulté à se projeter. Allez-vous être séduits par l’idée d’entendre des femmes/des hommes inconnu-es s’adresser à vous, comme si vous étiez très intimes (voire plus intimes qu’avec vos partenaires réel-les) ? Ces podcasts pornographiques reposent sur votre capacité à vous plonger dans votre imaginaire sexuel et à vous laisser emporter par ces voix. Si vous n’y arrivez pas, que cela sonne trop faux pour vous, l’effet ne marchera probablement pas. Cependant, ça vaut le coup d’essayer pour vous faire votre propre avis !

Avec COXXX, Olympe de G et Lele O proposent un nouveau podcast porno réussi, qui même s’il est adressé aux hommes, peut plaire et exciter tous types de personnes. Peu importe que vous ayez un pénis ou non, votre seule limite à l’excitation est votre imagination ! Dans une époque saturée d’images de toutes parts, COXXX oblige tout le monde à repenser l’érotisme et la pornographie différemment et contraint les auditeurs-trices à reconnecter avec leur imaginaire sensuel en faisant preuve d’inventivité. Seules les voix chaudes, sensuelles et provocatrices des acteurs-trices vous guident dans votre masturbation, et pour les images il n’y a que vous qui savez ce qui défile dans votre tête ! Pour ma part, expérience positive et je suis prête à mettre un billet que beaucoup de mecs vont ajouter COXXX à la liste de leurs techniques de masturbation favorites !

Pour découvrir COXXX, rendez-vous sur le site officiel !

Les chiennes ne font pas les chattes. J'oscille entre les deux.