CLIMAX (à lire “claïmax”) signifie “orgasme” en anglais et c’est le nom de cette série qui souhaite informer les femmes et les hommes sur les façons de masturber une vulve. Pour cela, CLIMAX propose un ensemble de vidéos pédagogiques en français, pour expliquer différentes techniques de masturbation, en montrant de manière explicite toutes les façons de se toucher possibles.

Série éducative sur le plaisir féminin

Le manifesto du site CLIMAX affiche un objectif clair : “CLIMAX existe pour que la masturbation féminine ne soit plus tabou et que chacune et chacun puissent se réapproprier son plaisir sexuel.”

Pour réaliser leurs vidéos de formation pédagogique sur la masturbation, CLIMAX s’est appuyé sur des milliers de témoignages de femmes européennes et sur des recherches et études scientifiques. Pour cette première saison, CLIMAX propose 32 vidéos, qui montrent 17 techniques différentes de masturbation, avec une vue directe sur la vulve d’une femme qui se masturbe, afin que chacun-e puisse voir la manière de faire. Une voix off, dont le ton est plus proche des voix des audios scolaires ou d’une présentation scientifique que du JOI (Jerk Off Instructions), donne des explications et conseils pratiques détaillés sur la technique de masturbation présentée en vidéo. La créatrice Laurène Dorléac explique lors de notre échange sa “volonté de garder un aspect médical pour que CLIMAX ne soit pas confondue avec de la pornographie”.

On regrette que la vulve qui soit mise en avant durant toutes les vidéos de la saison soit la même vulve à chaque fois, blanche et épilée intégralement. On aurait espéré une meilleure représentation de différentes vulves, mais on peut comprendre que cela était plus simple d’avoir une seule personne pour une première saison. Laurène affirme que pour la saison 2, il y aura tout de même du changement : “la vulve est intégralement épilée dans cette saison pour que les zones touchées soient bien visibles, comme le clitoris. Mais la saison 2 s’intéressera plus à la pénétration vaginale et à la pénétration anale, donc nous n’aurons plus de vulve épilée intégralement. C’est aussi un désir que nous ont transmis des utilisatrices.”

Le plaisir sexuel féminin n’est pas un “continent noir” impossible à comprendre, qui obéit à des règles obscures, que personne ne peut déchiffrer. CLIMAX montre que la masturbation féminine peut s’effectuer de différentes façons, qui s’apprennent et sont toutes valides, comme la technique du humping par exemple. En montrant une vulve de près et les mains d’une femme qui se masturbe, la série souhaite dédramatiser la sexualité et éduquer sur le plaisir sexuel. En effet, une sexualité consciente et vécue sans honte est une sexualité moins frustrante.

Sur le site de CLIMAX, on peut lire le résultat d’une étude affirmant que 35% des françaises n’ont jamais cherché à observer leur clitoris. Elles n’en ont « pas ressenti le besoin » ou n’ont « pas osé ».

Source : étude Terpan /SoWhat 2017

Savoir se toucher ou toucher quelqu’un n’est pas inné et (se) donner du plaisir, cela s’apprend. Si vous ne savez pas comment vous masturber (ou masturber la vulve de quelqu’un d’autre), que vous aimeriez découvrir de nouvelles variations de plaisirs, CLIMAX vous apprendra sans aucun doute beaucoup sur vous et le corps de l’autre. Dans la même veine que le site britannique OMG YES, qui proposait déjà des vidéos éducatives sur la masturbation féminine, CLIMAX est une initiative qu’on applaudit pour casser les tabous et mythes sur le plaisir féminin et contribuer à un meilleur épanouissement sexuel des femmes.

Rendez-vous sur le site officiel de CLIMAX pour découvrir la série.

logo de Climax

Les chiennes ne font pas les chattes. J'oscille entre les deux.