La page Instagram TesPasSolo se présente comme un lieu safe pour permettre aux personnes LGBTQIAP+ de s’exprimer et lire les témoignages d’autres personnes sur leur vie. “Libère ta voix / Montre la voie” est la devise de cette page, qui souhaite soutenir, empower et offrir un espace bienveillant à la communauté LGBT+ sur Instagram et ce n’est pas de trop. On aurait envie de croire que tout va bien dans le meilleur des mondes en 2020, mais que nenni ! Le Rapport 2020 sur les LGBTIphobies 2020 de SOS Homophobie, constate une hausse de 19% des situations LGBTphobes en France en 2019 (vs 2018), avec dans les cas d’agressions physiques signalées, 70% impliquant coups et blessures et 13% des agressions sexuelles et viols.1 https://www.sos-homophobie.org/sites/default/files/rapport_homophobie_2020_interactif.pdf Ne pas être une personne hétérosexuelle continue de représenter un danger en France, malgré des avancées comme le mariage entre personnes du même sexe, autorisé par la loi depuis le 17 mai 2013. Être LGBT et savoir que “t’es pas solo” reste donc important et un message positif envoyé à toutes les personnes concernées.

Capture d'écran du feed Instagram TesPasSolo
Capture d’écran du feed Instagram TesPasSolo

Un compte Instagram safe et positif pour raconter sa vie de personne LGBT+ et sortir de la solitude

Le compte Instagram et le hashtag #TesPasSolo ont été créés par “Julien, gay, qui avait besoin de faire entendre sa voix et celle de sa communauté”, comme il se présente. Pour lui, l’objectif du compte est double : libérer les voix de la communauté et montrer la voie à celles, ceux et celleux qui en ont besoin. “Je pense que ce qui m’a le plus touché et fait dire que je devais contribuer à mon niveau, c’est la montée de la haine et des agressions envers les personnes LGBT+. On regarde beaucoup chez les autres, mais aujourd’hui encore en 2020 en France, trop de personnes LGBTQIAP+ sont isolé.e.s, rejeté.e.s et parfois même violenté.e.s (que cette violence soit mentale ou physique). J’ai eu ce besoin et cette envie d’aider ma communauté en lui donnant un terrain d’expression pour se libérer et se raconter.” explique-t-il.

Capture d'écran d'un post Instagram de la page TesPasSolo
Capture d’écran d’un post Instagram de la page TesPasSolo

Il faut savoir qu’Internet est un lieu où le harcèlement LGBT+ est très actif, le cyberharcèlement représentant 31% des signalements recensés par SOS Homophobie en 2019.2 https://www.sos-homophobie.org/sites/default/files/rapport_homophobie_2020_interactif.pdf Le site VPNMentor expert en cybersécurité avait même conçu un guide contre le cyberharcèlement LGBT suite à une étude sur le sujet.

Jeune, je n’ai pas eu la possibilité d’échanger sur ce que je ressentais, de comprendre qui j’étais ou encore de me dire que j’avais le droit d’aimer un autre garçon. Je me suis rappelé ce que c’était de se sentir anormal, exclu et seul. Je voulais éviter ça pour d’autres, j’avais envie de leur dire : T’es pas solo.

Julien, créateur du compte Instagram TesPasSolo

C’est en partant de son propre vécu que Julien donne naissance à ce compte, avec l’espoir que cela permette à des personnes de se sentir mieux, d’avoir du courage et d’assumer qui elles sont. Notamment, grâce à la présence de témoignages, via lesquels il tente de montrer “d’un côté la dureté de certaines vies pour faire changer les choses, mais aussi le bonheur de certaines autres pour montrer que même si le chemin est semé d’embûches, il peut déboucher sur une fin heureuse.”

Capture d'écran d'un post Instagram de la page TesPasSolo
Capture d’écran d’un post Instagram de la page TesPasSolo

Si en mars 2018, le Parlement européen a voté une résolution pour les interdire au sein des Etats membres, saviez-vous qu’il existe encore des horreurs appelées “homothérapies” pour “guérir” les homos, qui existent en France comme le montrait un reportage terrifiant d’Arte ? Ne pas être hétérosexuel-le, c’est donc passer encore potentiellement par des phases d’humiliation, de violences et de solitude qui ne devraient pas exister. Julien le rappelle : “On ne se rend pas toujours compte de l’isolement et la détresse de certaines personnes LGBT+. Il y a des moment clés dans une vie LGBT+ où le passage à vide peut être très douloureux : adolescence, puberté, entrée dans le monde adulte, coming out à ses proches, premières fois sexuelles… Je veux donc permettre via ce compte de normaliser ces sujets-là, car ils ne sont jamais (ou très peu) abordés via les instances d’intégration traditionnelles (école, travail, famille). Une personne LGBT+ doit se construire seule le plus généralement et c’est injuste.

Pourquoi écarter et discriminer des personnes en fonction de leur orientation sexuelle, couleur de peau ou genre ? Tout ceci n’a décidément aucun sens et être une personne LGBT+ n’est rien de moins que d’être humain.e et c’est tout, bien que l’hétéro-normativité de notre société veut persuader du contraire. On vous encourage vraiment tous-tes à suivre et à soutenir le compte Instagram TesPasSolo, qui selon les mots de son créateur est “un acte militant pour lutter contre la société hétéro-normée”, et à cela on ne peut que répondre, oui luttons tous-tes ensemble, concerné-es ou non, et soyons invincible together!