J’ai reçu le nouveau sextoy Nova 2 We-Vibe, de notre partenaire espaceplaisir.fr, et ai découvert pour la première fois l’univers satisfaisant de la double stimulation clitoridienne. Un très bon rapport plaisir-prix !

Dans la famille Rabbit, j’aimerais le Nova 2 

Ce sextoy fait partie des vibro dits “Rabbit”, c’est-à-dire composé de deux éléments : une partie insérable et une autre partie externe (en forme de lapin sur le premier modèle, d’où le nom) pour la stimulation de la partie externe du clitoris. Le modèle Nova apportait déjà une nouveauté en proposant un “lapin” plus gros et plus flexible que sur les autres modèles, permettant de garder le contact avec le clitoris, même pendant les mouvements de va-et-vient. 

Le Nova 2 va encore plus loin en proposant également de customiser l’angle de la partie insérable afin de vraiment pouvoir être en contact parfait et permanent avec toutes les parties internes et externes du clitoris. 

Orgasmes mixtes… ç’a l’air bien, c’est quoi exactement ? 

We-Vibe revendique l’exclusivité d’un vibromasseur permettant des “orgasmes mixtes”. Leur communication repose sur cette notion qui est par ailleurs très bien expliquée dans une note de bas de page de leur communiqué : l’orgasme mixte ou “blended orgasm” est un mélange de deux types d’orgasmes. Cette jouissance survient lorsque le clitoris et le point G sont stimulés simultanément. 

Concrètement, la promesse est donc bien de permettre de stimuler toutes les zones identifiées pour procurer un orgasme : la partie externe du clitoris (le gland du clitoris) ainsi que les parties internes (les corps caverneux), ce que l’on appelait avant l’orgasme clitoridien vs. l’orgasme vaginal. Ben là, vous avez les 2 en même temps ! 

Un produit très joli, surtout si vous aimez le rose 

La boîte est adaptée à la taille du produit, pas trop d’espace vide inutile dans l’emballage, ce qui est un plus lorsqu’on commence à avoir pas mal de matériel à stocker près du lit. 

Nova 2 We Vibe
Nova 2

Toutes les surfaces de la boîte sont utilisées, de manière élégante avec des dessins minimalistes, pour expliquer les spécificités du Nova 2. En revanche, je précise que pour le modèle que j’ai reçu tout est écrit en anglais mais le contenu reste tout à fait accessible. 

L’orgasme est presque venu trop vite… il va falloir apprendre à jouer de ce nouvel instrument !

La toute première fois que je l’ai essayé, c’est un soir en rentrant chez moi après un apéro plutôt arrosé. Pas besoin de prévoir le temps de charge puisqu’il est fourni déjà chargé. J’ai été agréablement surprise de voir que j’arrivais à activer et utiliser le Nova 2 avec une grande facilité, mais surtout par l’orgasme procuré. 

J’ai testé quelques modes, mais pas tous. Ceux essayés étaient très efficaces car je trouve la vibration beaucoup plus subtile que sur d’autres godes essayés, ce qui permet un vrai effet vibratoire : je n’ai pas l’impression que l’objet fait trembler les parties de mon clitoris qu’il touche, mais plutôt qu’il envoie des vibrations qui vont subtilement stimuler le tout.

J’ai joué avec les différentes puissances, qui peuvent être modifiées distinctement pour la partie qui s’insère et la partie qui se recourbe sur le bouton du clitoris. Je n’ai pas énormément joué au va-et-vient. Résultat : un orgasme très agréable, assez puissant bien qu’il soit arrivé très rapidement et, effectivement, particulier puisqu’il était procuré par une double stimulation interne-externe. N’ayant jamais eu de partenaire qui pouvait stimuler mon bouton pendant une pénétration, de manière à me faire jouir, je découvre donc les bienfaits d’un orgasme où toutes les parties de mon clitoris sont stimulées et satisfaites en même temps. C’est indéniablement agréable, comme si j’arrivais à me faire masser et le dos et le visage en même temps, comme si je pouvais me régaler de l’entrée et du dessert en même temps. Je recommande. Enfin, la stimulation du bouton clitoridien est très différente que celle procurée par la succion d’autres godes comme le womanizer, mais la pression était douce et la puissance de la vibration complètement contrôlable, le résultat est très satisfaisant. 

Je me suis endormie comme une bienheureuse et me disant qu’il y avait beaucoup à gagner en maîtrisant de plus en plus ce nouvel objet de plaisir.

Quand ton sextoy te fait prendre un bon coup de vieux 

Le lendemain, je m’apprête à compléter mon expérience et constate que l’allumage est compliqué. J’appuie sur les mêmes boutons, l’objet vibre sommairement (ça veut dire “en marche” en langue des godes), puis clignote et s’arrête aussitôt de vibrer (et ça, ça veut dire “à l’arrêt” en langue des godes). J’ai essayé pas mal de combinaisons de touches avant de me résoudre à sortir le manuel, me disant que j’avais bien perdu de ma compréhension intuitive de ces objets de plaisir. J’ai réussi à l’allumer plusieurs fois depuis, mais c’est loin d’être simple, surtout lorsque l’on commence à jongler entre la fonction connectée au téléphone et la fonction sans couplage avec le téléphone… À l’heure où je vous écris ces lignes, je n’ai pas réussi à l’éteindre au moment où je l’ai choisi. Peut-être une particularité du produit dont je suis devenue propriétaire.

Il n’y a aucun texte sur le manuel, uniquement des dessins et des titres sur une dizaine de pages. En parcourant très rapidement, je comprends que… je ne comprends pas. 

J’ai pris quelques secondes pour apprécier l’ironie de la situation : j’étais donc installée sur mon lit pour une séance de masturbation et me trouvais à “2 doigts” d’avoir besoin de l’assistance d’un geek pour faire fonctionner l’objet, souci qu’on avait déjà eu avec le sextoy Chorus de WeVibe

Après “lecture” plus attentive du manuel, je parviens donc à rallumer le Nova 2 et décide de le tester avec l’application, étant bien en présence d’un objet connecté. Les 2 modes sont possibles puisque toutes les fonctions sont actionnables directement depuis les boutons du gode, mais aussi rendues encore plus accessibles depuis l’écran de votre téléphone. J’y vois plusieurs avantages : 

  1. je peux plus facilement naviguer entre les modes de vibrations par exemple puisqu’elles apparaissent toutes sur un seul et même tableau de bord, avec des schémas illustrant sommairement le rythme de chacune (plus simple que de les passer les unes après les autres avec les boutons “flèches” du gode)
  2. Je peux également plus facilement jouer avec les puissances recherchées de chaque partie du gode, en utilisant la fonction tactile de mon écran de téléphone 
  3. Je trouve ça plus simple, du moins pour cette partie exploratoire, d’avoir l’écran sous les yeux plutôt que de baisser la tête pour voir le panneau de boutons situé entre mes jambes (je précise quand même que le design rend très simple la prise en main et la manipulation du panneau en question)
  4. Enfin, je ne l’ai pas testé mais l’application peut être téléchargée par votre partenaire et ainsi permettre une “navigation” partagée. 

Dernière remarque, concernant l’articulation de la partie qui s’insère : il est décrit sur la boîte et le manuel que l’angle formé par cette partie est ajustable pour encore plus de contact non interrompu. En revanche, il n’est pas indiqué (pas de texte explicatif, je le répète) comment ajuster l’angle en question. J’ai cherché quelques minutes un bouton ou autre mécanisme qui permettrait d’ajuster l’angle avant de comprendre qu’il fallait simplement utiliser une pression comme pour tordre un fil de fer très épais. J’ai choisi un angle qui m’a semblé adapté à ma morphologie, mais j’imagine très bien comment je vais pouvoir à force de pratique, identifier la meilleure position / le meilleur angle me correspondant. 

En conclusion, je retiens que le Nova 2 permet indéniablement d’accéder aux “orgasmes mixtes” qui restaient des licornes pour moi. Maintenant que je les connais, je suis fan et je recommande fortement. L’objet est très joli et élégant, sans être sur un registre luxe, donc très facilement adoptable par toutes les femmes. Enfin, la subtilité avec laquelle les deux parties stimulantes peuvent être contrôlées laisse présager une courbe de progression de la maîtrise et du plaisir procuré, j’ai hâte de mieux le connaître.

Je dirais que le Nova 2 est un très bel ajout à la collection des femmes qui pratiquent déjà la masturbation “outillée”, pour les débutantes il est peut-être un peu impressionnant. En ce moment, il est disponible à 99€ sur le site espaceplaisir.fr durant trois mois, ce qui en fait un très bon rapport plaisir-prix !

De Despentes à Liv Stromquist, mes influences me poussent à ne rien prendre pour acquis et à toujours remettre en question ce qui est considéré comme beau, excitant et source de plaisir.