En Belgique, il n’y a pas que le surréalisme, il y a aussi le féminisme revendiqué jusqu’aux portes de l’hôtel de ville ! À l’occasion du 8 mars, un clitoris orne le parvis de l’hôtel de la commune de Saint-Gilles, au sein de la région de Bruxelles. Pour la Journée Internationale des Droits des Femmes, cette initiative osée de l’échevine* Catherine Morenville nous rappelle combien le clitoris est devenu un symbole d’émancipation féministe et politique. On crie OUI et on applaudit ce choix !!

clitoris sur la commune de saint-gilles pour le 8 mars
En train d’immortaliser ce magnifique clitoris sur la commune de Saint-Gilles en région bruxelloise

Les Droits des Femmes, c’est aussi le droit d’être informée et de disposer de son corps

Catherine Morenville, échevine Ecolo et à l’Egalité des chances et des Droits des femmes, a souhaité trouvé un symbole fort pour célébrer cette Journée. “Avec la Covid-19, c’était compliqué cette année de proposer un événement dans l’espace public. Il fallait donc trouver un symbole à mettre en avant et le clitoris est l’un des symboles forts des collectifs féministes et du pouvoir féministe, qui s’affirme de plus en plus dans l’espace public.”, nous explique-t-elle.

Ce clitoris est également un clin d’œil à une ancien graffiti qui avait fait grand bruit à Bruxelles en 2016 : une énorme représentation de pénis s’affichait sur un mur de Saint-Gilles. Une façon de rappeler que l’anatomie de la femme aussi peut devenir un objet de représentation reconnu et que nos corps ont leur place et pouvoir dans la société.

graffiti pénis géant Saint-Gilles
Le graffiti du pénis géant de Saint-Gilles

Avec ce clitoris géant, Catherine Morenville a eu “envie de susciter des questions, auprès des fonctionnaires communaux, mais aussi auprès de la population. Certaines personnes se demandent ce que c’est et trouvent que ça ressemble à un bonnet phrygien.’

Rappelons que le clitoris dans son aspect entier est ressorti des placards seulement en 2017 grâce à un clitoris en 3D imprimé par la chercheuse Odile Fillod ! Cette année marquera ainsi aussi la première représentation du clitoris dans un manuel de SVT en France, aux éditions Magnard (qu’attendent les autres pour s’y mettre, telle est la question). Une étude de 2017, montrait que 20% des Françaises ne savaient pas où se situait leur clitoris !1 https://www.grazia.fr/news-et-societe/news/l-infographie-du-jour-20-des-francaises-ne-savent-pas-ou-se-trouve-leur-clitoris-847287

Clitoris de l'hotel de ville de Saint-Gilles
Ravie de poser devant l’hôtel de ville et le clitoris géant de ma nouvelle commune

Heureusement, le féminisme fait avancer de plus en plus les choses dans ce domaine et de nombreuses initiatives sont en place pour rendre le clitoris visible, sortir d’un monde où les seuls dessins anatomiques publics sont phallocentrés. Des stickers de clitoris s’affichent régulièrement dans les villes, de nombreux comptes Instagram d’illustratrices le représentent ainsi que la vulve dans son ensemble avec explications ou sous forme de métaphores, un film de deux jeunes belges appelé Mon nom est clitoris existe également. Et le clitoris est désormais aussi sur un hôtel de ville pour célébrer le 8 mars avec un message positif ! Tout ceci permet à toute une jeune (et moins jeune) génération de femmes de s’approprier ce symbole important de leur corps.

Rappelons qu’aujourd’hui encore, l’ONU estime à 200 millions le nombre de filles et femmes subissant des mutilations sexuelles dans le monde chaque année, incluant l’excision, qui consiste à faire une ablation du clitoris. Cet organe féminin dédié au plaisir dérange des sociétés patriarcales qui veulent dominer le corps et la sexualité des femmes. C’est un élément important pour notre plaisir de femmes et essentiel pour connaître l’orgasme.

Le clitoris est un symbole féminin par excellence et il a toute sa place sur la devanture d’un hôtel de ville. Bravo Saint-Gilles !

* En Belgique, un-e échevin-e est l’équivalent de l’élu-e adjoint au maire en France.

Les chiennes ne font pas les chattes. J'oscille entre les deux.