Allaiter en public reste encore compliqué aujourd’hui dans nos contrées européennes. Des femmes sont victimes de violence ou réprimandées, alors que la loi n’interdit aucunement cette pratique naturelle en public. Au mois de mai dernier, une femme s’est faite gifler par une autre femme en pleine rue à Bordeaux, car elle allaitait ! En Belgique, la marque bien-être Elvie vient d’installer des bancs publics spécial allaitement, pour permettre aux femmes allaitantes de prendre place sans gêne, c’est-à-dire pour rendre normal ce qui devrait déjà l’être !

Des bancs pour normaliser l’allaitement en public et un site dédié qui référence les lieux d’allaitements publics en Belgique

Pour la Semaine mondiale de l’allaitement maternel (SMAM), qui a lieu du 1er au 7 août, la Belgique opte pour une action qui tend à normaliser l’allaitement : installer des “bancs tire-lait” dans la ville de Courtrai. Grâce à Elvie, une marque technologique spécialisée dans le bien-être féminin, connue notamment pour son rééducateur périnéal technologique, des sièges spéciaux se montrent dans l’espace public, avec ce message clair : “All boobs welcome here”. Il ne s’agit pas juste d’un banc, on y trouve aussi un tire-lait, un coussin à langer et même des jouets, pour s’assurer que ce soit le moment le plus paisible possible. Les bancs ont une couleur rose pastel et bleu pastel, ce qui de toute évidence souhaite rappeler les codes couleur associés aux “garçons et filles”, mais de façon atténuée… Le message passe probablement mieux ainsi et c’est clairement visible.

Sortir de la sexualisation à tout prix des seins féminins

“Chaque mère, parent et famille devrait pouvoir décider où et comment nourrir son bébé, sans jugement ni restriction d’autrui”, indique Tania Boler, la PDG d’Elvie. “Les jeunes parents doivent pouvoir sortir librement et sans inquiétude. Grâce à ce banc spécialement conçu pour l’allaitement et au site web Breast Places, nous espérons vraiment aider les mères de jeunes enfants à allaiter ou à tirer leur lait”. La marque a aussi mis en place le site Breast Places, qui propose une carte avec tous les lieux où nourrir son enfant tranquillement. Si vous souhaitez référencer votre lieu, il suffit de vous inscrire par email elviebreastfeedingfriendly@gmail.com ou sur ce lien Google Forms.

Les seins des femmes sont trop rarement normalisés, bien souvent vus uniquement comme un instrument sexuel, offrant alors un regard sexuel sur l’allaitement, alors qu’il s’agit d’un acte naturel de nutrition d’un bébé. Les seins des femmes subissent encore trop de représentation patriarcale et de projections sexuelles comme l’analysait le livre Seins, en quête d’une libération de Camille Froidevaux-Metterie. De tous temps, les femmes ont allaité leurs petits et on ne devrait pas trouver ça embarrassant ni empêcher les femmes de le faire à tout moment où cela est nécessaire pour l’enfant. En plus de se coltiner le gros de la charge mentale de l’enfant, il faudrait aussi penser à ne pas choquer la bienséance de personnes qui ont un trauma évident à régler avec les seins des femmes ? Non merci ! Surtout qu’un bébé allaité doit l’être 12 fois par jour en moyenne ! Alors quoi, il faudrait s’empêcher de vivre et se cacher de l’extérieur toute la journée pour arriver à allaiter son enfant ?

allaitement d'un bébé

Nos poitrines ont des aspects multiples, offrent des joies multiples, sont un lieu de notre corps naturel, elles ont une dimension érotique et sexuelle certes, mais aussi une dimension puissante de nourrir un enfant et sont tout simplement un lieu normal de notre corps. Les femmes qui nourrissent leur enfant devraient pouvoir le faire sereinement en public, que ce soit en donnant le sein ou le biberon, sans différenciation. Dernièrement une femme s’est fait imposer d’arrêter d’allaiter son enfant de 2 mois en public à Disneyland Paris, sous prétexte que cela choquait la clientèle étrangère. Et sur Instagram, les tétons apparents des femmes continuent d’être sans cesse censurés alors que ceux des hommes sont montrés sans problème. Un double standard qui reflète le problème de seins féminins vus uniquement comme objets sexuels. Personne ne réfute que la poitrine ait des atouts sensuels, mais il faut savoir faire la part des choses, car les tétons masculins aussi ont une dimension sexuelle (on vous voit les amoureux des petits pincements aux tétons), sans qu’on ne les considère sexuels 24/24h.

Ce coup de com’ d’Elvie sert sûrement à donner de la visibilité à la marque, dans le but de vendre “le premier tire-lait silencieux et portable au monde” mis en avant sur leur site, mais tant mieux si cela permet aussi de replacer le débat de l’allaitement en public au centre et de briser ce tabou en offrant un espace public dédié aux femmes allaitantes ! Merci Elvie !

Les chiennes ne font pas les chattes. J'oscille entre les deux.