Les apps de rencontre font désormais partie du quotidien de chacun-e d’entre nous et tout le monde a déjà au moins ouvert une app “pour voir”. Dans cet univers impitoyable de la recherche de l’âme sœur ou du plan cul idéal, qui se joue a un swipe près, certains profils-types et comportements-types reviennent régulièrement. Parmi eux, ces 5 profils qu’on déteste et que vous reconnaîtrez forcément !

1. Celui ou celle qui ne répond pas à ton premier message

Vous avez matché (ce qui n’était déjà pas gagné d’avance) et tu fais le premier pas pour entamer la discussion. Peut-être même que cette personne avait pris le soin de mentionner avec arrogance sur son profil “Je préviens, je n’écris jamais en premier”, alors tu as lancé la bouteille à la mer, pour démarrer l’échange. Sauf que cette personne a oublié de préciser sur sa bio, qu’elle n’envoie jamais le premier message, ni jamais aucun message d’ailleurs. Tu te demandes bien pourquoi le match a eu lieu, peut-être pour le plaisir sadique de donner de faux espoirs, pour flatter son ego avec un profil rempli de matchs sans réponse, ou parce qu’elle fait des likes automatiques pour passer le temps et que t’es dedans. Dans tous les cas, tu te tapes un vent !

2. Celui ou celle qui ne met qu’une seule photo… et c’est une citation ou son chat

Non mais sérieusement, qui matche avec ces profils ? Le principe des apps de rencontre étant déjà une sélection fortement basée sur le physique (cessons de se mentir), comment peut-on penser séduire sans aucune information ? Car, il faut ajouter que ces profils sans photo ont souvent une bio peu fournie, voire absente. Peut-être pour attirer des fétichistes de chats ou créer des relations basées sur le fantasme, qui sait ? Mais je pense qu’on ne saura jamais.

3. Le couple qui recherche un plan à trois avec une femme bi

Les couples qui recherchent un plan à trois sur des apps comme Tinder, sont devenus monnaie courante. Avec des approches plus ou moins similaires repérables : ne mettre que des photos de la femme (souvent bien plus belle que son mec) et découvrir dans la bio qu’elle est en couple et cherche un threesome, commencer par des photos de la femme et mettre la photo du mec en dernier façon Kinder Surprise, ou encore mettre des photos du couple qui a l’air super heureux et se câline de façon lubrique (souvent plus gênant qu’excitant, sachez-le). Le point commun entre tous ces couples libertins : ils recherchent exclusivement une licorne dans 99% des cas, à savoir une femme bisexuelle avec qui relationner. Ce qui est très embarrassant et rappelle que la femme et d’autant plus la femme bisexuelle est un fantasme fortement objectivé, qu’il y a une déconstruction à opérer aussi du côté des libertins, qui ont des relents forts de biphobie masculine, malgré leur ouverture d’esprit et de corps.

4. Celui ou celle qui te ghoste alors que tu pensais avoir une touche

Vous aviez une bonne discussion, chacun-e de vous s’est envoyé des compliments, l’attrait a l’air réciproque, il a même été évoqué l’idée de se rencontre et bim… plus de réponses ! Tu laisses passer un peu de temps, puis tu relances, mais rien, c’est fini, tu t’es complètement fait ghoster. Tu ne sauras jamais pourquoi, tu as l’impression d’avoir perdu ton temps (c’est le cas) et ton ego en prend un petit coup, c’est normal. Mais de toute façon, comme à chaque fois, tu rallumeras l’app pour swiper nonchalamment, jusqu’à la prochaine fois.

5. Celui ou celle qui ne matche pas avec toi

Tu rêvais que cette personne matche avec toi, tu avais la petite goutte de sueur et le cœur plein d’espoir au moment de swipe right; et non rien, tu ne matches pas et ne matcheras jamais avec cette personne. Tout comme avec plein d’autres qui te plaisaient vraiment de prime abord. C’est la dure loi de l’algorithme, qui nous manipule et nous tente avec des profils, qui en fait nous resteront toujours inaccessibles. Et comme l’espoir continue quand même de subsister en toi d’y arriver un jour, ô surprise, des options premium payantes sont disponibles pour augmenter tes chances de match. Et de toute façon, la personne qui ne matche pas avec toi ne sait pas ce qu’elle perd n’est-ce pas ?

Le mot de la fin : on déteste ces profils, mais on sait au fond de nous qu’on est tous-tes le profil détestable de quelqu’un d’autre à un moment donné ! 🙂

Les chiennes ne font pas les chattes. J'oscille entre les deux.