La BD Homme Sweet Homme vient de sortir cet automne, mais c’est une lecture hautement recommandée pour toute l’année ! L’autrice et illustratrice Tiffany Cooper déballe avec beaucoup d’humour le poids de la charge mentale des femmes dans l’espace domestique, en s’appuyant aussi bien sur son expérience personnelle que sur des données statistiques. Il ne s’agit pas uniquement de nous faire rire (même si elle le fait très bien), mais surtout de proposer des trucs et astuces pour que les couples hétérosexuels trouvent des solutions pour vivre des relations plus équilibrées et épanouissantes au quotidien.

Not all men ? Ouais… mais all must change!

L’histoire de Tiffany est l’histoire d’une femme cisgenre, blanche, hétéro, issue d’une famille française aisée. Ayant grandi dans un modèle de famille patriarcal qui épuisait sa mère, elle a toujours tout fait pour ne jamais reproduire le schéma. Jusqu’au jour où elle s’installe avec son mec… et là, le poids de la charge mentale lui revient en pleine face sans prévenir ! Malgré sa vie de femme indépendante et féministe, elle se sent prise dans le piège du patriarcat et de la charge domestique.

Homme sweet homme

Dans sa BD Homme Sweet Homme, elle s’amuse à retracer les “excuses” classiques des mecs pour ne rien faire à la maison (stratégie de l’élève coupable, stratégie du mort, stratégie du conflit, stratégie de l’escargot), à déconstruire les mécanismes d’inégalité domestique (chiffres d’études et témoignages à l’appui). On y apprend notamment que le concept de “mère au foyer” naît au moment de la révolution industrielle du XIXè siècle, écartant les femmes de la sphère du travail productif et rémunéré pour les cantonner au domicile. Savez-vous que les hommes effectuent en moyenne 2h13 de tâches domestiques contre 4h01 pour les femmes ?

Homme Sweet Homme

C’est une BD que j’ai lu en une traite, tellement on se laisse prendre par le rythme, l’humour et surtout la manière passionnante d’aborder ce sujet crucial pour l‘égalité femme-homme au sein du couple hétérosexuel. On s’agace, mais surtout on rit souvent à la lecture, et on ne peut s’empêcher de se dire “mais c’est tellement ça” à chaque page. C’est un travail de vulgarisation super bien exécuté et qui tente avec pédagogie de faire passer des messages cruciaux à tous-tes.

J’ai un doute sur le fait que les avantages énoncés pour inciter les mecs à prendre leur charge, leur donne réellement envie de sortir de cette zone de confort du “rien-foutisme”, mais j’ai bon espoir que ce genre de lectures puisse tout de même débloquer la conscience de certains. Alors messieurs, osez vous procurer ce genre de BD, qui s’adresse à vous avec bienveillance et dans un esprit de collaboration ! Et pour les femmes, la BD de Tiffany essaie aussi de vous aider à prendre des décisions pour permettre que ça bouge au sein de votre foyer, et éviter de finir en burn-out émotionnel comme l’actrice principale de la série Netflix Mytho. C’est un livre à ajouter absolument dans sa bibliothèque de livres féministes !

Objectif à atteindre après cette lecture ? Avoir un Homme Sweet Homme à la maison, pour qu’enfin les femmes sur qui pèsent la charge domestique, puissent rentrer le soir et se dire “Home sweet Home”, elles aussi.

Le livre Homme Sweet Homme est édité chez Editions Eyrolles au prix de 16€.

Les chiennes ne font pas les chattes. J'oscille entre les deux.