En 2021, il y aura eu l’épidémie de Coronavirus et l’augmentation de l’usage des sextoys. La marque phare Womanizer parlait même d’une hausse de vente de +130% au Canada et +4% en France durant la pandémie ! 1 https://www.lalibre.be/lifestyle/love-sex/partout-dans-le-monde-les-ventes-de-sextoys-explosent-litteralement-5e70bd86f20d5a29c678f8bd La vente sur internet et le renouveau des sexshops physiques durant la dernière décennie ont aidé à démocratiser le plaisir féminin et à le rendre moins honteux. Pensés pour les femmes, moins axés sur une sexualité consommatrice et plus orientés vers le bien-être, des nouvelles boutiques comme le Sexshop Bodyhouse pour n’en citer qu’un, changent le regard des femmes sur leur propre plaisir sexuel, pour le bien de toutes !

Démocratisation du plaisir féminin dans l’espace public

Si je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne connaitront jamais, je pense à cette époque où sexshop rimait avec “endroit glauque”. La génération 90’s et encore plus les générations précédentes, se souviennent probablement très bien de ces boutiques cachées, avec un rideau sombre à l’entrée pour pénétrer à l’intérieur à l’abri des regards.

Si ces “boutiques de sexe” ont très vite été associées aux hommes, étant les premiers consommateurs du genre, saviez-vous que le tout premier sex-shop a été créé par une femme ?

Beate Uhse

Le premier sex-shop européen a été ouvert en 1962 par Beate Uhse, une pilote et femme d’affaires allemande. C’est dans les années 30 que les premières boutiques semi-clandestines arrivent en France, mais l’invasion des sex-shops sur le territoire a lieu dans la foulée de mai 68. La répression qu’ils subissent des politiques les poussent à créer des boutiques aux vitrines opacifiées et à interdire l’accès aux mineur-es. Ces lieux sont surtout spécialisés dans la vente de pornographie, on n’y vend pas encore de sextoys et les féministes dénoncent ces boutiques d’oppression du corps des femmes. 2https://www.rtl.fr/actu/bien-etre/sexe-4-anecdotes-que-vous-ignoriez-sur-les-sex-shops-7797784522

Casser le tabou de la masturbation féminine

Heureusement, les choses évoluent dans le bon sens et désormais certains sexshops ont une dimension plus féministe. Les femmes sont à l’honneur, les lieux de vente sont lumineux, avec des devantures ouvertes sur l’extérieur et des produits dédiés au plaisir des femmes.

Devanture d'une boutique BodyHouse
Devanture d’une boutique BodyHouse

Petit rappel historique : on trouve des traces d’objets servant au plaisir sexuel dans toutes les civilisations humaines ! Le premier godemichet daterait de 28 000 ans avant Jésus Christ et était également utilisé en tant que marteau. Cependant les sextoys se sont démocratisés et sortis de plus en plus du tabou dans les années 1980. Avec leur émergence, c’est le plaisir féminin et la masturbation féminine qui sont sortis de l’ombre, avec l’aide de références pop culture, comme le fameux sextoy Jack The Rabbit popularisé par la série Sex&The City. En devenant accessibles dans des sexshops – appelés aussi loveshops – les sextoys ont féminisé les boutiques, et les fabricants se sont mis à développer des vibros de différentes formes, aux couleurs pop et flashy, qui s’éloignent de plus en plus d’une apparence imitant forcément le pénis masculin. Désormais, les stimulateurs clitoridiens, aussi bien que de la lingerie ou des accessoires érotiques envahissent les sexshops, pour le plus grand plaisir de toutes !

Intérieur d'un sexshop Bodyhouse
Intérieur d’un sexshop Bodyhouse, tourné vers le plaisir féminin

La sexualité, un terrain d’épanouissement pour soi et son couple

Les nouveaux modèles de sexshops permettent de mieux intégrer que la sexualité est une activité ludique qui apporte du bien-être intime, permet l’épanouissement et de gagner en confiance en soi. Evidemment, cela fonctionne plus facilement si on s’autorise à explorer ses désirs, qu’on les assume pleinement et qu’on a des partenaires respectueux de nous et de notre consentement. Entre les nouveaux sextoys connectés pour couples, les sextoys masculins pour atteindre l’orgasme prostatique et toutes les nouveautés sextoys pour femmes, il y a l’embarras du choix ! Il ne vous reste plus qu’à trouver un sexshop pour donner vie à vos envies les plus hum hum…

Article sponsorisé en partenariat avec Bodyhouse.fr.

Les chiennes ne font pas les chattes. J'oscille entre les deux.