My Dear Vagina est le ivre issu du compte Instagram éponyme @Mydearvagina, créé par Laura Stromboni-Couzy, une web-designer de 27 ans. Conçu sous forme de journal intime, cet ouvrage extrêmement graphique met à l’honneur les vulves sous toutes les formes : dessins, photographies, collages… 365 vulves, pour que chaque jour de l’année les célèbrent, comme un calendrier de l’avent de l’intimité. Un joli livre à se procurer ou à offrir à ses copines !

My Dear Vagina
My Dear Vagina

Vous saurez tout sur les vulves

Le livre My Dear Vagina laisse la part belle aux images, qui sont toujours en pleine page. Métaphoriquement, symboliquement ou explicitement, les vulves se montrent en gros plan avec beauté et simplicité. L’univers du livre est très coloré et on prend beaucoup de plaisir à le feuilleter. Aucune honte à avoir, c’est un livre qu’on peut parfaitement laisser traîner sur la table du salon sans avoir peur. Toutes les générations de jeunes filles, femmes, garçons, hommes, peuvent le feuilleter et en apprendre beaucoup.

Parlons d’ailleurs apprentissage, car chaque image est accompagnée d’un petit encart texte en bas de page, qui lui confère son aspect journal intime. Laura Stromboni-Couzy a récolté 365 témoignages de personnes sur leur rapport à la sexualité et chacun d’eux accompagne une image, avec une date du calendrier, le nom de la personne et soit une anecdote, soit une information pédagogique sur la sexualité. Le livre donne des précisions aussi bien sur le cycle menstruel, l’excision, la clitorodynie, que sur la définition de l’identité de genre, des statistiques sur la sexualité, des infos sur la grossesse, sur la sexualité des seniors, ou des témoignages sur la masturbation, entre autres tonnes d’informations. D’ailleurs, pour l’anecdote, saurez-vous retrouver le témoignage Desculottées présent dans le livre ? C’est un livre très riche d’informations et documenté, tout en étant extrêmement facile à lire et parcourir.

Intérieur du livre My Dear Vagina
Livre My Dear Vagina

My Dear Vagina se traduit par « Mon Cher Vagin » et comme l’explique l’autrice dans son avant-propos, c’est parce qu’initialement, son projet était de parler de la zone intime féminine dans son ensemble. Cependant, ce livre montre bien uniquement des vulves. Et comme pour pallier à toute éventuelle attaque et bien insister sur l’inclusivité de son livre, elle prend également le temps d’expliquer en introduction qu’elle emploie en priorité le terme « personne » dans le livre, pour inclure plusieurs catégories de personnes : « les femmes cisgenres, les femmes trans qui ont réalisé une vaginoplastie, les hommes trans n’ayant pas réalisé de phalloplastie, ainsi que des personnes non binaires assignées femmes à la naissance. »

C’est un livre de toute beauté qu’on peut lire dans l’ordre ou juste ouvrir une page au hasard. Il est fluide, tout comme sa vision de la sexualité et du corps. À l’image de sa page Instagram qui a plus de 135k abonné-es, Laura Stromboni-Couzy réussit ici encore le pari de démocratiser encore plus la connaissance du corps féminin, à le célébrer avec beauté, à montrer ce qui a été si souvent caché, à faire sortir les vulves de la honte, et en faisant ceci, à émanciper nos corps de femmes.

My Dear Vagina est aux éditions Larousse. Prix : 20,95€.

Les chiennes ne font pas les chattes. J'oscille entre les deux.