Parlons cru

Parlons cru

Orgasme mammaire : le plaisir de jouir des seins

Dans la famille orgasmes, on parle toujours de l’orgasme clitoridien et de l’orgasme vaginal (qui en fait est aussi clitoridien en partie, car lié notamment à la stimulation de la partie interne du clitoris). Éventuellement, on aborde aussi timidement l’orgasme anal (et encore qu’il est rarement mentionné pour les femmes et sort doucement de l’ombre côté masculin, sous la dénomination orgasme prostatique). Mais, quid de l’orgasme mammaire ? Car oui, sachez qu’il est tout à fait possible d’avoir un orgasme des seins, via la stimulation des tétons, quel que soit votre sexe. Les seins sont hyper-sexualisés… sauf au moment de

licorne dans un plan a trois
Libertinage

Trouver une fille pour un plan à trois : où sont les licornes ?

C’est une réalité indéniable : notre société a un fantasme autour de la femme bisexuelle, qui n’est pas dénué de stéréotypes. Cette évidence est d’autant plus visible si on s’intéresse aux profils de couples présents sur les sites de rencontre. Souvent en quête de plans à trois, ils sont une majorité à rechercher une femme bie et très peu à être ouverts à un plan à trois avec un homme bi ou hétéro. Pourtant, il est probablement plus simple de trouver facilement des candidats potentiels du côté de la gent masculine. Il existe néanmoins des lieux où le matching couple/femme

plan à trois
Parlons cru

Témoignage plan à trois : “J’aime être l’épice d’un scénario”

C’est devenu un grand classique de Tinder de voir des profils de couples qui cherchent explicitement à faire un plan à trois, ou des profils de femmes seules qui indiquent clairement “Couples pour plan à trois, passez votre chemin !”. Effectivement, c’est souvent des “licornes” qui sont recherchées (surnom donné dans le libertinage à la femme bisexuelle qui cherche un plan), mais les mecs ne sont pas forcément en reste. C’est donc au plan à trois avec deux hommes* que nous nous sommes intéressées à travers des témoignages de libertin-es et expert-es de la sexualité. Cet article est le dernier

Parlons cru

Toutes les femmes n’aiment pas les sextoys

Le marché des sextoys représenterait 50 milliards d’euros en 2020 https://www.economie-info.com/commerce/50-milliards-deuros-pour-le-marche-des-sextoys-en-2020/ et ces objets de plaisir sont valorisés pour le bienfait qu’ils peuvent apporter à la sexualité des femmes, des hommes et de tout le monde. Dernièrement, la marque phare des stimulateurs clitoridiens, Womanizer, annonçait une augmentation des ventes de +130% au Canada et +4% en France durant l’épidémie de Coronavirus. https://www.lalibre.be/lifestyle/love-sex/partout-dans-le-monde-les-ventes-de-sextoys-explosent-litteralement-5e70bd86f20d5a29c678f8bd . Les sextoys sont de plus en plus innovants et de plus en plus recommandés par divers sites pour apprendre à mieux connaître son corps, réaliser des fantasmes et accéder à l’orgasme. Cependant, tout le monde n’aime pas

1 2 3 24